les lapins libres

les lapins libres

Anecdotes de décembre 2019

 

Mercredi 18 décembre :

 

 

Voilà, notre Jo a bien conscience d'être devenue le centre de notre monde...Nous avons eu droit depuis deux jours à deux exigences ouvertement manifestées...

 

 

Avant-hier, elle jetait sa gamelle pour alerter : le dessert tardait à venir...Sa vilaine maman faisait du "art thérapy" à ses côtés pour se détendre d'une journée chargée.

Hier, voilà que l'horrible maman récidivait cette fois sur ordinateur, et oubliait une fois de plus le dessert...Jo est venue la chercher. Heureusement, à chaque fois, elle a la délicatesse de comprendre assez vite et de réparer sa bévue !

 

 

 

 

 

Mercredi 11 décembre :

 

 

Le flop : une grande spécialité de notre Joséphine !

 

 

Depuis que notre adorable Fifi n'est plus, Joséphine laisse voir des aspects cachés de sa personnalité, en particulier ses facultés à se détendre, elle si stressée au moindre bruit suspect, à la moindre perturbation de son environnement.

 

On a encore du mal aujourd'hui, après trois mois, à concevoir qu'elle puisse s'abandonner autant, et aussi longtemps dans cette position. Elle ne dort plus QUE comme ça !

 

Avec Fifi, elle dormait déjà de cette façon, mais dans la cabane uniquement, et collée à lui.

Maintenant, c'est partout et seule...

 

J'espère que ça signifie que dans un coin de sa tête, elle SAIT qu'elle se trouve en sécurité chez nous, avec nous.

Le bureau est son coin de prédilection : c'est sombre, confortable (il y a un tapis) et elle y accède en passant entre le meuble et un radiateur : une sorte de tunnel qui doit avoir des allures de terrier.

 

 

Je rêve de faire une photo : je devrais y arriver, car même à notre approche, au plus fort de la sieste, vers midi, elle est capable de ne pas nous sentir approcher. Ce qui est beau, c'est son ventre blanc immaculé, et cette petite bouche, adorablement touchante qui remue dans le sommeil. 

 

 

 

 

 

 

Dimanche 1er décembre

 

 

J'aimerais donner des nouvelles fraîches, mais notre Jo reste incroyablement sage. Elle mène une petite vie bien réglée après s'être cherchée pendant presque 2 mois. 

On la voudrait plus câline, mais ce n'est vraiment pas dans son tempérament...Elle doit nous rendre responsable de la disparition de Yoshi : on l'a emporté et on ne l'a pas ramené...

Quand elle nous harcelait au début : elle nous suivait partout, je pense qu'elle nous demandait Yoshi

Difficile pour elle, d'expliquer ce qui s'est passé. Elle ne l'a pas vu diminuer, elle n'a pas compris, elle s'est juste habituée...

C'était sa première confrontation avec la mort, au contraire de Yoshi qui y avait été confronté deux fois.

 

 

L'absence de Yoshi est cruelle, il mettait tellement de vie dans la maison ! Il était infatigable !

Il continue à nous manquer.

Certains jours, il m'est apparu dans les nuages. Et puis j'ai su qu'il partait définitivement vers sa nouvelle vie : un jour, j'ai su que ça serait la dernière fois. Effectivement, je ne l'ai plus revu...Il est heureux.

Nous, par contre, on reste dans un vide sidéral qu'il nous faut combler avec la vie, le temps, les souvenirs... 



01/12/2019
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 73 autres membres