les lapins libres

les lapins libres

Anecdote de janvier 2020

 Samedi 18 janvier :

 

 

Les câlins continuent ! Je n'en reviens pas...La maladie a déclenché chez elle le goût pour les caresses à un certain moment de la journée : il est précisément 21h

Elle repart au bureau manger son cunipic et faire ses besoins. Puis, vers 20h30, elle revient au salon, s'allonge sur le tapis.

Je lui ai installé un petit banc pour lui permettre de grimper seule sur ma chaise-longue. Elle n'a donc pas besoin d'être saisie au départ.

Je lui caresse la tête, derrière le cou, et le dos. Les grincements de dent sont différents de ceux émis pendant sa maladie : ils sont incroyablement plus forts, plus bruyants, mais durent moins longtemps.

La disparition de Yoshi et la maladie auront eu raison de ces blocages psychologiques qu'elle manifestait. Je la retrouve comme au début de notre relation, lorsqu'elle vivait en quarantaine dans la chambre d'amis.

 

L'absence de compagnon l'oblige à reprendre un lien fort avec l'humain, ce qui n'est pas naturel du tout chez le lapin...Cette situation adorable m'émeut et me fait plaisir, mais elle doit être marginale. Quand on le peut, il faut constituer des couples de lapins : c'est plus conforme à leur personnalité, plus adapté à leur vie dans la nature.

 

 

 

 

 

Mercredi 15 janvier 2020

 

 

Jo continue d'aller mieux, elle a repris sa vie d'avant : les changements de pièce en fonction des moments et de ses "activités", la cadence de la mastication au cours des repas.

J'ai arrêté le métacam aujourd'hui, mais pas l'émeprid, car les crottous ne sont pas encore de taille normale, et pas tout à fait assez nombreux non plus. Hier soir, elle est venue me voir...

A 21h, je regardais la série "New pope" sur le replay de canal +

Je l'ai prise dans mes bras, pour faire une expérience, comme du temps où elle était malade...Elle est restée sur moi, la tête dans mon cou, toute la durée de l'épisode ! Du jamais vu !

Quand je lui caressais la tête, elle grinçait des dents...

Comment interpréter cette attitude ? Je ne sais...Reste à voir si cette adorable habitude va perdurer dans le temps...

 

 

 

 

 

 

 

Le 10 janvier 2020

 

 

Bon, nous savons désormais que ce n'était pas du caprice mais un mal être physique...Notre Jo est restée à la clinique. C'est un crève-coeur que de la savoir là-bas, elle stresse tellement, la pauvre !

Elle s'accroche à moi lors des visites.

Pourvu que je la récupère vivante et en bonne santé. J'ai demandé à Yoshi de la protéger...Ce n'est pas encore le moment de partir pour elle...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Jeudi 2 janvier :

 

 

Léger mal-être chez Jo ? Depuis deux jours, elle nous fait un caprice : elle refuse de venir manger au salon, les matins et je suis obligée de la porter. Ensuite, elle mange bien et ne repart plus ! Hier, elle a passé toute la journée avec nous au salon. Pendant le repas, elle n'a pas quitté le dessous de la chaise de ma nièce...Puis, elle a écouté le concert de mon frère (guitare, armonica): elle adore ! Vers 18h, il m'a fallu la ramener dans sa litière. Ce matin, ça recommence : petit voyage dans les airs jusqu'au lieu du repas...

 

La veille de ce léger dérapage dans ses habitudes : un brossage. Mon frère m'a offert pour Noël un gant de ce type : 

 

 

téléchargement.jpg

 

Elle a détesté être brossée, comme toujours. Elle en a bien besoin, pourtant, avec ses squames qu'on n'a jamais pu éradiquer. Sa pelade sur la nuque reprend de plus belle...



02/01/2020
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 73 autres membres