les lapins libres

les lapins libres

Anecdotes de juillet 2018

 Samedi 4 août :

 

 

 

 

On a accueilli jeudi une nouvelle vacancière : Madame, 6 ans (j'adore son petit nom !) : elle s'est habituée en une demi-journée. Moi aussi j'ai dû me faire à la présence d'une cage : ouverte en permanence : (elle n'y rentre que pour boire), au système du biberon. Madame boit beaucoup.

 

Ses repas sont bien équilibrés, même si je trouve qu'elle n'est pas fan de son foin, pourtant de haute qualité !

 

 

Elle est d'une grande intelligence, je l'ai testée sans le vouloir hier, en changeant l'eau de son biberon.

Elle m'a regardé faire, puis, elle est allée chercher sa balle distributrice, pour me faire comprendre que plus rien n'en sortait.

Je m'étais aperçue de ça le matin même, et j'avais fabriqué des pommes séchées. 

 

 

 

 

IMG_4822.JPG

 

 

 

Inutile de vous dire qu'à 40° à l'ombre, sur un rebord de  fenêtre en plein soleil, les pommes étaient prêtes à 16h...

Elle m'a observé pendant que je la remplissais, et elle est venue me la demander. La balle a roulé une bonne partie de la soirée !

 

 

Elle ne bouge pas de son drap, habituée à peu d'espace. Je lui ai fait un marche-pied pour qu'elle puisse plus facilement ressortir de sa cage et y entrer.

 

 

On sent qu'elle aime avoir de la compagnie, alors on lui a laissé sa porte ouverte quand on est là. Les nôtres sont loin, à l'autre bout, et ils ne quittent guère la pièce de vie (un peu le matin pour quémander à la porte, toute proche, de la cuisine.) Pour l'instant, aucun des deux ne s'est aventuré au bout du couloir depuis qu'on a la maison...

 

 

 

IMG_4823.JPG

 

 

 

Yoshi supporte bien la chaleur. Le matin, on obtient 26° dans la maison  en faisant courant d'air vers 7h. Vers 8h, on ferme tout, et on branche le ventilateur sur leur espace de vie... On arrive le soir à 30°, presque 31°

On est resté à 28° parfois... Ils concentrent à eux trois toute notre attention, mais c'est difficile de faire mieux.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Samedi 28 juillet :

 

 

 

 

IMG_4818.JPG

 

 

 

En ce moment Yoshi multiplie les positions insolites. Il est abruti de sommeil, abruti de chaleur ou bien abruti tout court, mais il lui faut sa copine toute proche...

Comme il reste comme ça de longues minutes, je n'ai aucun mal à saisir l'appareil photo et à chercher le meilleur angle !

Le nouveau coin sacré de Jo : à moitié sur le carrelage, à moitié sur le tapis, le dos appuyé sur la maie.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lundi 23 juillet :

 

 

 

 

IMG_4804.JPG

 

 

 

 

Les week-end à Limoges et la semaine à Guéret nous obligeait à les transporter d'un lieu à l'autre. Est venu se rajouter à ça la période de janvier à juin, pendant laquelle Yoshi se retrouve tout excité. Bref, tout est fini : la propreté est officiellement rétablie ! 

 

 

Inutile de dire combien ça soulage d'avoir des lapins propres, des crottous et des pipis là où ils doivent se trouver...Le paquet de lingettes nettoyantes s'ennuie dans le tiroir, et c'est tant mieux !

 

 

J'avais beau savoir que tout rentrerait dans l'ordre, on se prend toujours à douter devant le désastre...

 

 

J'ai essayé de rétablir le râtelier, mais Yoshi est en délicatesse avec une patte depuis quelques mois, et décidément, non, il peine trop à redescendre. Je l'ai donc retiré. Ce n'est pas la peine de risquer lui faire faire mal. Quand un lapin vieillit, il faut toujours aménager son lieu de vie en conséquence.

 

 

 

Samedi 21 juillet :

 

 

 

En ce moment, les coquins dévorent, y compris la salade ! Je crois que la chaleur a eu raison de leurs caprices... Il faut dire que depuis 4 semaines, le ventilateur fonctionne de 10h le matin jusqu'à 22h le soir, non-stop, et nous parvenons à avoir péniblement 28°

 

 

Jo souffre plus de la chaleur que Yoshi. Les après-midis, ils dorment beaucoup, jusque très tard (vers 19-20h), puis, ils retrouvent de l'activité : foin, jeux. J'ai surpris vers 23h30 jeudi, une course poursuite autour du coffre qui nous sert de table de salon. Au bout de 4 ou 5 tours, je ne savais plus qui poursuivait qui !

 

 

C'est confirmé, on les trouve plus sereins, plus vifs, plus heureux qu'en appartement.

Je pense que Jo s'habitue aux cris des oiseaux. Quant à Yoshi on a arrêté le mélange homéopathique : il a cessé ses frasques de jeune premier en mal d'amour, et ce n'est pas trop tôt !

 

 

J'ai de nouveau envie de les photographier... 

 

 

 

 IMG_4807.JPG

 

 Lundi 16 juillet

 

 

 

 

Les matins, on a des petits soucis avec les oiseaux. Je n'ouvre pas la baie vitrée la nuit à cause des pies qui jacassent le matin de bonne heure. Jo en a peur.

Ce matin, la fenêtre était ouverte dans le bureau et j'ai retrouvé Jo dessous, prostrée. Je l'ai prise dans mes bras pour la reconduire au salon et j'ai bien cru être obligée de soigner l'estomac. 

 

Finalement, tout s'est bien passé. Elle a mangé normalement.

 

J'espère qu'elle va s'habituer...On a 30° depuis trois semaines, ce qui nous oblige à dormir fenêtres ouvertes. Pas facile de concilier les besoins de fraîcheur et les peurs de Jo !

 

 

Il demeure que les retrouvailles avec le tapis ont sonné le bonheur ! 

 

 

 

 

 

IMG_4790.JPG

 

 

 

 

 

 

 

Samedi 14 juillet

 

 

 

 

IMG_3987.JPG

 

 

 

Jo nous a encore fait une aigreur d'estomac, très tard le soir : vers 11h30 . Elle avait disparu dans le bureau et ne revenait pas. Yoshi était très malheureux. Voyant qu'elle ne quittait toujours pas le bureau à minuit, je me suis relevée, je lui ai administré 1ml de polysilane. Le lendemain, son attitude était redevenue normal et elle avait mangé pendant la nuit.

 

 

 

Vendredi 6 juillet

 

 

 

C'est fait, ma mutation est officielle : et je ne suis pas la seule à être heureuse : lorsqu'il a fallu partir ce midi, et lorsque j'ai approché la boîte de transport, Jo est venu en courant se placer dedans !

J'ai trouvé ça très drôle, car la boîte, ce n'est pas sa tasse de thé...

Ils ne retourneront jamais plus à Guéret !

Yoshi, lui, était parti en exploration dans des meubles vides, déposés au sol, dans des niches, bref, des endroits jusque là impossibles à explorer, mais hyper passionnants.

Il n'a pas protesté lorsque je l'ai soulevé de terre pour le mettre aux côtés de sa copine.



06/07/2018
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 63 autres membres