les lapins libres

les lapins libres

Anecdotes de mai 2018

 

Mercredi 30 mai :

 

 

 

 

Les loups vont bien, ils sont dynamiques, souvent drôles, et très indépendants, de plus en plus. Lorsque je reviens en arrière, le printemps 2017 avait été catastrophique : Jo avait enchaîné des anorexies à répétition, à tel point que nous avions consulté une osthéopathe en juin.

 

 

Nous voudrions la revoir, car si l'estomac va mieux, elle a du mal à se gratter l'oreille avec sa patte sans perdre l'équilibre. Peut-être un souci lié aux ardeurs du pépère. Elle doit sans arrêt le porter sur son dos !

Parfois aussi, elle présume de ses capacités physiques lorsqu'il faut grimper sur un fauteuil ou sur le canapé. Jo n'est pas un modèle de souplesse !

 

 

Les derniers paquets de foin de Crau reçus de chez Pasero ont un succès énorme. Ils dévorent leur foin au détriment des herbes.

 

 

 

 

Dimanche 20 mai :

 

 

 

Hier soir vers 18h, nous nous sommes fait peur avec Yoshi : il était floppé (il ne fait jamais de flop !), tout mou. Je l'ai pris dans mes bras, et il ne se réveillait pas. On a cru qu'il mourait !

C'est dingue comme son âge nous conditionne complètement...

 

Progressivement, il s'est réveillé. Il a quitté le canapé où je l'avais déposé pour rejoindre sa copine sous le rocking-chair.

Il ne nous restait plus qu'à tester la nourriture. Chris a préparé les gamelles de verdure, moi, je suis allée au jardin finir de désherber.

Ils ont mangé tout à fait normalement !

 

Dans la soirée, ils n'ont pas beaucoup bougé, mais ce matin, ils sont venus sur notre tapis. Jo a même floppé devant nous, à nos pieds, ce qui n'arrive jamais à Guéret. Yoshi a dérangé sa copine pour lui monter sur le dos, bref, le train-train.

 

En fait, nous savons qu'il est totalement HS vers 18h, mais à Guéret, ils sont dans leur cabane, et nous ne voyons pas le désastre.

 

Il faut absolument qu'on cesse de le voir mort à longueur de temps à cause de son âge, car ça va devenir une obsession.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Mercredi 16 mai :

 

 

Les loups vont bien. Jo a eu mal à l'estomac hier matin, je lui ai donné 1ml de polysilane, et elle grignotait vers 11h.

Hier, on a passé la soirée au salon, car on s'est aperçu qu'ils aimaient nous avoir avec eux.

A Limoges, ils apprécient notre présence.

 

 

Depuis janvier, ils ont totalement abandonné la litière de la chambre, et ne viennent plus dans cette pièce, les soirs, comme ils le faisaient depuis toujours.

Les lapins sont des animaux qui n'ont pas d'habitudes. Ils changent souvent dans leur façon de vivre.

Comme on les aime, et qu'on veut profiter d'eux, on les suit !

 

Ce matin, là où j'avais mis mes pieds hier soir, il y avait des gouttes de pipi et une petite flaque...

 

 

 

Coup de théâtre hier soir : (j'écris jeudi 17 mai) : ils étaient tous les deux couchés, pour la première fois A MA PLACE sur mon fauteuil, là où je m'assois au salon.

Nous avons donc réintégré notre chambre pour la soirée.

Ici, à Guéret, le salon est à eux, le message est passé !

 

 

Samedi 13 mai :

 

 

 

Des nouvelles : Yoshi avait dû se faire mal, la semaine passée, car il va plutôt mieux depuis deux jours. Sa patte arrière droite est plus forte. Il tient mieux sur son derrière lorsqu'il se gratte.

Il dévore, lorsqu'il laisse sa copine tranquille, naturellement !

 

 

Jo, elle, en ce moment, se lasse de sa verdure. Elle mange davantage de foin. A Limoges, elle a entamé des courses folles sur les tapis et est d'une humeur plutôt joyeuse.

 

 

On déménage définitivement le 9 juillet.

Les lapins partiront le 7 au matin ou bien le 6 au soir, on ne sait pas encore, pour ne plus jamais remettre les pattes à Guéret.

Pour l'instant, l'apprentissage du parquet s'effectue, mais il faut repartir, et ils oublient pendant la semaine, le gain de leur apprentissage.

On est confiant pour les mois qui suivront juillet.

Heureusement que le parquet les arrête un peu, car mes 1500 livres sont entassés à même le sol dans une chambre et au salon. Ils attendent les étagères, pas les redoutables dents de Jo !

 

 

 

 

 Mardi 8 mai :

 

 

 

Notre loup diminue chaque semaine. Il court, monte sur le dos de sa copine, mais ses pattes arrières flanchent de plus en plus à l'arrêt.

Elles ont perdu leur tonicité lorsqu'il s'agit de tourner ou de se maintenir sur un sol glissant.

Nous savons que c'est le début d'une période triste où nous allons le voir diminuer progressivement.

 

 

 

Et en même temps, c'est la nature qui s'impose : l'âge qui est là. Se lamenter ne servira à rien, ne nous apportera rien, nous empêcherait même de savourer cette chance que nous avons eu de le garder si longtemps...

En dépit de mon second déménagement qui se prépare, je profite de lui. Chris, mon mari se consacre entièrement au moindre de ses désirs.

 

 

Nous verrons au mieux pour la gestion de sa fin de vie. En ce moment, je pense très souvent à Vanille : cette jolie Vanille que j'aimais tant et qui peu à peu se paralysait aussi comme ça.

 

 

 

Il ne partira pas trop vite, ça c'est sûr, on s'en voudrait bien de trop. Il nous faudra juste comprendre quand, pour garder un souvenir dépourvu d'amertume et de culpabilité.

 

 

 

 

 

 

 

 

Mardi 1er mai :

 

 

 

 

018.JPG

 

 

 

Mon petit mange bien en ce moment...Demain, c'est le grand jour ! 10 ans...Il va me falloir lui préparer un discours, à mon tout petit...

Hier soir, son train arrière ne suivait plus dans les mouvements tournants, mais j'ai mesuré l'immense chance qui était la mienne, de faire ce constat.

Si seulement on avait pu connaître ça pour Billi, pour notre Li-lou, nos lapins adorés partis trop tôt.



01/05/2018
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 63 autres membres