les lapins libres

les lapins libres

Anecdotes de novembre 2016

 

 

Samedi 26 novembre :

 

 

 

Après une semaine un peu trop riche en émotions à notre goût, je reprends les rênes du blog.

Joséphine en est à sa troisième semaine sans anorexie. C'est une première victoire, car les derniers temps, les crises ne s'espaçaient plus que de 10, 15 jours. Je dirais même que la multiplication des crises m'inquiétait, nous pensions la perdre.

Il faut encore un mois avant de se prononcer complètement, mais c'est vraiment en bonne voie.

On a retrouvé de l'optimisme : on la regarde avec les yeux de l'amour, car c'est une lapine exceptionnelle. Jusqu'à présent, on se retenait dans les sentiments qu'on éprouvait pour elle, de peur de la voir disparaître.

Aujourd'hui, on se relâche un peu plus.

J'arrive à parler de l'avenir avec elle, ce que je me refusais à faire depuis 18 mois.

 

On la trouve un peu plus cool avec nous chaque jour qui passe. Quand je rentre du boulot, je vais la voir systématiquement. Il y a encore deux ou trois mois, elle me fuyait, j'arrivais juste à me pencher vers elle, et à l'effleurer de mes doigts. Elle filait rejoindre Yoshi dans la cabane.

Maintenant, non seulement elle se laisse caresser, mais elle VIENT VERS MOI ! Elle est contente de me savoir rentrée, elle me montre de l'attachement, ce que je n'avais jamais pu obtenir de mes autres lapins.

 

 

 

 

 

Samedi 19 novembre :

 

 

 

 

Malice : je crois qu'on n'a jamais eu un lapin comme Joséphine...C'est que du bonheur !

 



 

Estomac : quinze jours sans anorexie...

 



 

Condition physique : excellente !

 



 

Bêtises : une ENORME évitée de justesse ! Je travaillais chez moi jeudi matin, lorsque j'entends des grattements inquiétants parce qu'inhabituels. Je me déplace au salon, je tends l'oreille...Et je suis attirée par le bruit derrière le meuble qui soutient la télé que nous avions interverti avec un autre, il y a quelques jours. Je me penche... et là, horreur ! Jo se débat au milieu de tous les fils...

 

Il m'a fallu la faire sortir, ainsi que Yoshi qui s'apprêtait à la rejoindre. Heureusement, elle n'est plus du tout craintive, elle est donc ressortie vers moi, lorsque je l'ai appelée.

 

Si je n'avais pas été là, elle mangeait les fils de la télé, de la chaîne hifi, du cube de canal+, du décodeur orange, de la psp...Rétrospectivement, je l'ai vu morte, électrocutée cent fois !

 



 

Il m'a fallu donc revoir le barrage sous le meuble, Quand on fait des changements, il faut toujours être prudent...Je pensais l'avoir été...

 

 

 

Love : Yoshi a deux mois d'avance dans sa « libido », c'est très pénible, Jo est bousculée, mais je n'ai pas eu le temps de commander le mélange homéopathique.

 



 

Divers : Jo sait à présent faire des bisous : c'est officiel !

 



 

Courses : Grand-frais à Limoges, hier : coriandre, aneth, endives, batavia, topi, rutabaga, panais, fanes de radis.

 



 

Envie : de repos ce week-end, pour affronter une fin de trimestre chargée, comme toujours à cette période...

 



 

 

 

 

 

 

 

Mercredi 16 novembre :

 

 

 

Au revoir jolie Vanille...Tu me laisseras un grand souvenir : tes bains de soleil sur ta terrasse à Port-Vendres, ou dans ton jardin de Gruissan. Tu aimais tant sortir en exploration...ou bien couler des siestes paisibles sous ton arbre à chat. Ta vie aura été un long fleuve tranquille.

Tu as dû saluer ton Zyppo là-haut, sur le pont de l'arc en ciel.  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lundi 14 novembre :

 

 

 

Le réveil a été difficile aujourd'hui : Yanko, hier, Madame Panpan, cette nuit, et Vanille qui part doucement. On doit les laisser aller...Mais c'est tellement dur ! Avec Madame Panpan et Vanille, les souvenirs de "Margueriteetcie" reviennent : un peu de nostalgie : c'est sur ce site que je me suis faite mes amies-lapins que j'aime tant, et avec lesquelles je partage joies et peines depuis huit ans.

Je leur souhaite tout le courage du monde pour affronter l'absence...

 

 

Dimanche 13 novembre :

 

 

 

Jo fait un truc nouveau qui nous fait complètement craquer : quand on lui parle, elle lève la tête, bouge ses oreilles, et nous scrute avec un air interrogateur. Elle est de toute beauté lorsqu'elle fait ça !

On voit qu'elle veut comprendre ce qu'on lui dit, c'est adorable !

 

En ce moment, elle passe son temps à fuir Yoshi qui ne lui laisse que très peu de répit.

Elle se laisse plus facilement caresser.

 

Hier, nous avons fait une petite soirée au salon à l'occasion de la St Christian. Mais elle n'a pas du tout été du goût de Yoshi qui n'a pas supporté de manger au salon, pas supporté qu'on déplace un fauteuil, pas supporté que mon beau-père lui mette ses béquilles en travers de sa garenne !

Bref, il marquait tout du menton, grattait le sol de colère, virait sa gamelle...Jusqu'à ce que tout le monde se disperse vers ses pénates...

Vieux grincheux, va !

 

 

 

 

 

 

 

Mardi 8 novembre : 

 

 

 

 

Malice : Joséphine nous étonne en ce moment : son intelligence s’est développée d’une façon extraordinaire. Elle a appris à utiliser la boule distributrice de granulés, à aller la chercher sous un meuble, à rejoindre la gamelle de légumes de Yoshi (il mange celle du soir en plusieurs fois) qu’on dépose sur notre tête de lit. Bref, plus rien ne lui échappe !

 

 

 

 

 003.JPG

 

 

 

Estomac : de ce côté-là, nous avons de gros espoirs depuis que son nouveau traitement a été utilisé avec succès. Elle le prend très bien dans de la compote.

 

 

 

Condition physique : excellente pour les deux. Le soir, passé 19 h00, ils sont capables de toutes les excentricités !

 

 

 

Bêtises : Le tapis dans la chambre a été supprimé. Je me suis lassée des marquages incessants. Je positionne juste un oreiller au pied du pouf pour éviter toute glissade, en montant, ou en descendant du lit. Les marquages ont disparu. Ils attendent que l’oreiller y soit pour sauter.

 

 

 

Love : Yoshi recommence à être pénible depuis une semaine. Pour l’instant, on est encore dans l’acceptable, même si c’est limite : il ne la laisse pas manger tranquille, il décide si oui ou non elle peut se coucher à telle ou telle place. Il en perd l’appétit les soirs : se préoccupant de lui monter sur le râble plutôt que de s’alimenter.

 

 

 

 

 

Divers : L’éveil de notre puce nous ravit. Elle communique avec nous, maintenant, demande ce qu ‘elle désire, et on s’exécute, bien trop heureux de lui montrer qu’on a compris. Elle s'est beaucoup tranquillisée aussi : on peut s'agiter autour d'elle  sans qu'elle cherche à fuir.

 

 

 

Courses : Grand Frais demain : on espère ramener de belles herbes de Limoges.

 

 

 

 

 

Envie : que Jo guérisse, car elle est comme ça depuis un an , sans compter que les phases d’anorexie devenaient de plus en plus fréquentes...

 

 

 

 

 

 

 Dimanche 6 novembre :

 

 

 

Hier, j'ai évité soigneusement le traitement habituel de Jo, privilégiant celui de vendredi. Le succès a été au rendez-vous, preuve qu'il s'agit bien de son estomac. C'est visiblement un excès d'acide, provoquant des aigreurs, donc une perte d'appétit. Dès que les aigreurs disparaissent, la faim se manifeste de nouveau, et elle remange.

Hier, elle est restée une heure assise à la même place, prostrée jusqu'à ce qu'elle aille mieux. J'avoue avoir rempli une seringue de polysilanne, mais j'ai tenu bon : elle s'est remise à sa toilette, puis a fait des crottous avant de regagner sa cabane pour la sieste. Pendant celle-ci, elle s'est relevé 3 à 4 fois pour manger du foin.

J'ai eu l'impression que la deuxième prise de médicament a été déterminante dans le processus de rémission.

Fort heureusement, ces médicaments n'ont pas d'odeur et peuvent être dissimulés.

 

C'est grâce à Toto, notre amie belge du forum du Terrier, que nous en sommes là, elle nous a mis sur la piste de la gastrite en parlant d'ulcères, et aussi grâce à ses vétérinaires qui sont à l'écoute, qui ne prétendent pas tout savoir, elles qui sont détentrices d'une science infinie, et qui cherchent encore. C'est si difficile ce métier qui consiste à soigner des êtres sensibles qui ne parlent pas.

 

 

 

 Samedi 5 novembre :

 

 

 

Hier, Jo et Yoshi ont été vaccinés. Ce matin, elle n'a pas voulu manger. Nous nous y attendions...Le stress de la visite véto n'a pas arrangé la situation. Pourtant la visite en elle-même s'est effectuée dans la sérénité. Elle s'est précipitée dans mes bras comme d'habitude, mais la présence de Yoshi l'a sans doute rassurée, et ils ont été manipulés avec beaucoup de douceur et de professionnalisme.

On a tenté un traitement contre l'acidité gastrique qu'on a commencé ce matin : un médicament contre la gastrite du chien, et ulcar : un médicament humain.

Elle n'a pas été bien dans la matinée, après la prise du traitement dans de la compote, il m'a fallu la gaver : 5ml seulement.

Pendant la sieste, deux heures après, elle est sortie deux fois de la cabane, pour faire des crottous, et pour manger du foin. 

Peut-être va-t-elle mieux à présent...Je suis consciente que la compote n'est pas le meilleur enrobage lorsqu'on veut lutter contre l'acidité, mais je ne peux pas l'attraper deux fois par jour, créant chez elle une véritable psychose. Le stress est trop mauvais pour elle. 

 

 

 

 

Jeudi 3 novembre :

 

 

 

Lapins et humains n'ont pas le même rythme...Le rythme-lapin hier soir consistait chez nous, à explorer la douche vers 23h30...Je vous laisse imaginer le bruit des griffes sur le caillebotis, le bruit du grattage qui a suivi...L'intrusion consistait à renverser une panière en plastique (entreposée ici pour avoir été douchée) et qui séchait sans rien demander à personne.

C'était sans compter Yoshi qui reconnait ses affaires, et qui tente de se les approprier de nouveau. 

Heureusement, il a bien voulu sortir : Yoshi est comme un petit toutou, on obtient de lui ce qu'on veut du moment qu'on lui parle gentiment.

J'ai bien sûr enlevé l'objet si attractif pour la nuit, afin de se prémunir contre une nouvelle intrusion !

 

 

 

 

 

 

Mardi 1er novembre :

 

 

 

Malice : Jo aime bien finir la gamelle de son copain : il faut la surveiller : elle lui mangerait la laine sur le dos !



Estomac : des pistes à explorer afin que Jo devienne une lapine comme les autres.



Condition physique : bonne ! Yoshi vieillit cependant, c'est perceptible. Mon neveu qui ne le voit que 2 à 3 fois par an nous a confirmé qu'il bougeait moins. Huit ans et demi commence à être un grand âge. Il est plus lent dans ses mouvements, moins réveillé...Il dort plus. Son regard manque de vivacité, d'entrain...Lorsqu'il faut suivre la copine, la réaction est moins vive. Il reste très agile pour l'instant : les sauts sont exécutés avec souplesse.



Bêtises : rien à signaler...Fort heureusement !

 

Love : ils se font plein de bisous en ce moment...



Divers : Le rendez-vous est pris pour les vaccins.



Courses : le topinambour est de retour...Le chou de Bruxelles aussi. On n'en donne pas à Jo de peur de lui procurer des gaz

 

Envie : de prolonger mes vacances, mais il faut se remettre au boulot aujourd'hui.







01/11/2016
13 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 74 autres membres