les lapins libres

les lapins libres

Anecdotes de septembre 2016

 

 Jeudi 29 septembre

 

 

 

Ce matin, je donne un morceau de pomme fraîche...La pomme fraîche, ça fait partie des trésors...Chacun emporte son morceau de son côté...Jo fait deux fois le tour du salon : c'est qu'il faut trouver l'endroit tranquille pour savourer le nectar !

Elle finit dans la litière...

Chez Jo, la litière est souvent le refuge de son choix ultime, sa dernière chance, en quelque sorte...

C'est pour des moments comme ça, drôles, fugaces, tendres et émouvants qu'on a des animaux...

 

 

 

Mardi 27 septembre

 

 

 

 

Malice : on essaye tout pour avoir ce qu'on aime...

 

Estomac : Les granulés sont de retour dans l'alimentation de Jo : les crottous ont donc grossi. Ils sont conjugués à de la verdure, et au foin. Le soir, ils ont une poignée de cunipic intestinal.

 

Condition physique : j'ai enfin trouvé un tapis grand format pour Jo, il est au milieu de notre chambre. Le soir, ils s'y allongent. Yoshi préfère souvent le par terre, mais Jo aime les tapis.

 

Bêtises : devant des aménagements plus poussés, ils ont capitulé !

 

Love : Yoshi a repris ses courses folles derrière sa copine. Il ne tapait plus du pied lorsqu'il entrait dans une pièce, mais je pense qu'on devrait de nouveau l'entendre. Hier, il l'a beaucoup poursuivie, laissant tomber quelques gouttes de pipi sur le tapis neuf.

 

Divers : On ne peut s'empêcher de penser à la santé de Jo...Elle gargouille tellement !



Courses : cette semaine, on a repris du céleri : ils s'en étaient lassés, on avait fait une pause.

 

Envie : que ce bonheur de les avoir près de nous dure...dure...

 

Penser à : reprendre la cure de lespedesia pour Yoshi samedi.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dimanche 25 septembre :

 

 

 

Notre fils reprend du service. Avec des températures plus clémentes, une certaine fraîcheur qui s'installe (les nuits sont à 8 ou 12°), nous avons de nouveau droit aux ardeurs du pépère...

Ce matin, j'ai surpris Jo qui lui sentait le pompon : il était tranquillement couché sous le rocking !

Bref, ces deux-là, c'est une belle complicité ! D'ailleurs, s'il est comme ça, c'est parce qu'elle n'offre jamais aucune résistance...

 

En ce moment, tentatives de bêtises : il faut parvenir à passer derrière le bureau à tous prix : ça gratte, ça déchire du carton à tour de rôle. Pendant que l'un s'occupe, l'autre fait le guet, et inversement...ça les occupe...

 

J'ai installé mon appareil-photo sur mon portable. Je peux de nouveau traiter mes photos, donc en refaire.

 

 

 

202.JPG

 

 

 

 

Jo et sa gamelle de granulés : je la cale contre ma jambe repliée, et je la tiens d'une main, car elle la saisit entre ses dents, et me la vide en une fraction de seconde. Après, il faut les ramasser dans le lit.

 

 

 

 

Samedi 24 septembre :

 

 

 

Tout le monde va bien : les gamelles se vident en un temps record. A l'heure où j'écris (19h00), Yoshi dort profondément, rêve et ronfle légèrement...La vie est belle.

Question mue, je continue à ramasser une quantité de poils incroyable dans la cabane au moins deux fois par semaine. J'ai opté pour que notre tapis de salon en constitue le sol, et j'ai bien fait : le ramassage du tapis vaut bien des brossages. Pas besoin de les stresser, ça se fait tout seul lorsqu'ils s'allongent, s'étirent ... Je me dis que l'année dernière, j'avais eu grand tord d'ôter ce tapis, en raison de grosses chaleurs. Le lapin résiste mieux à des fortes températures qu'il ne résiste à des grosses mues.

Il est probable que Jo mue beaucoup au niveau du ventre, et ce que le tapis ramasse, c'est autant de poils qu'elle n'ingère pas.

 

 

 

 J'ai retrouvé ma connexion facebook par l'intermédiaire de mon petit ordinateur portable sur lequel je travaille bien. Je crois que l'autre va rester longtemps au placard !

 

 

 

Mercredi 21 septembre :

 

 

Têtu un lapin ? Ils détiennent une capacité hors du commun à attendre notre craquage.

Le soir, je donne le cunipic (maintenant, les gamelles sont finies avant 21h00 !) Une heure après, le tri est fait : il faut une autre poignée !

Comme je n'aime pas en donner une deuxième fois, je les envoie toujours manger du foin. Je ne cède pas.

 

Hier, j'ai craqué. Yoshi est venu s'asseoir à 40cm de moi, et s'est mis à me fixer. Il ne m'a pas quitté du regard pendant cinq bonnes minutes.

De temps en temps, je lui disais : " t'es beau mon loup...", "t'es beau mon chéri..."

Pas une moustache, pas un poil, pas un cil ne bougeait : une telle fixité dans le regard, était positivement insupportable !

 

Jusqu'à présent, Jo adoptait cette attitude avec peu de succès, malgré une bouille épouvantable de coquinerie...En général, je craque et je sors le foin frais. Là, le port de tête légèrement levé, l'obstination de Yoshi a eu raison de moi.

J'espère juste que ça ne va pas devenir une habitude. Ils sont tout simplement irrésistibles !

 

 

 

 

 

Mardi 20 septembre :

 

 

Malice : cette semaine, "malice" rime avec "bêtises"

 

Estomac : il faut l'avoir solide pour digérer les corps étrangers...En particulier le papier et le carton.

 

Condition physique : excellente pour Jo ! Pour Yoshi, je sens qu'il diminue la fréquence de ses sauts, et celle de ses courses folles...

 

Bêtises : Jo a mangé un cahier à maman (couverture, pages...), posé sur son bureau. Elle l'a saisi en se mettant debout sur ses pattes arrières.

 

Love : quelques têtes à têtes des plus charmants...C'est toujours très touchant de les observer comme ça.

 

Divers : le grand intérêt de la semaine : parvenir à s'infiltrer derrière mon bureau. Il va de soi que c'est un endroit strictement interdit.

Jo a trouvé comment déplacer la poubelle se trouvant devant l'entrée. Il a fallu y glisser un bac en plastique pour définitivement régler le problème.

Maintenant, il semble qu'elle ait intégré l'interdiction par la force des choses.

 

Courses : de beaux bouquets de coriandre à Grand-Frais...

 

Envie : que Jo nous évite un nouveau problème de transit en septembre malgré les ingestions interdites.

 

Penser à : donner le traitement à Jo, car Yoshi, lui, a fini sa cure.

 

 

 

 

 Dimanche 18 septembre :

 

 

 

Jo fait des réserves pour l'hiver. Hier, je l'ai vue emporter quelque chose dans la cabane. J'ai tout de suite songé à l'écureuil : c'est la saison ! Je me suis penchée pour regarder par le trou, car j'entendais ronger : c'était des noisettes !

Je ne suis pas certaine qu'elle parvienne à en faire quelque chose...

Entre le Terrier et facebook, c'est Le Terrier qui me manquait le plus, je viens d'essayer un mot de passe au pif et ça fonctionne !

Ce qui m'ennuie le plus, c'est la page facebook du blog, je ne peux plus rien y faire, et certaines personnes que je ne connaissais pas s'y étaient inscrites. C'est vraiment dommage.

 

 

 

 

 

Samedi 17 septembre :

 

 

Suite à un changement d'ordinateur (je suis sur celui de Christian), je ne peux plus me connecter ni sur le Terrier, ni sur facebook : mes mots de passe ne fonctionnent pas avec cette nouvelle adresse IP

Heureusement, ma connexion à mon blog s'est effectuée sans problème, je reste donc en contact avec vous via le blog "les lapins libres"

La situation risque de durer très longtemps, car mon ordi est rangé : je ne veux plus en entendre parler.

A chaque mise à jour automatique (donc inévitable), il tombe en panne, et je dois payer une réparation. Comme les mises à jour sans soucis sont rares, je vous laisse imaginer l'argent qu'il me coûte !

C'est dommage, car il marche super bien en temps normal.

Donc voilà, j'ai tout perdu : facebook, le Terrier...

Je ne voulais pas disparaître sans laisser de traces...Bisous à tous mes contacts !

 

 

 

 

 

 Jeudi 15 septembre :

 

 

Jo retrouve de la confiance en moi, car je ne l'ai pas reprise dans mes bras depuis trois ou quatre jours. Hier, elle a farfouillé dans mon bureau, a grignotté quelques papiers. Elle est repartie avec un

morceau de scotch accroché à une patte ! Dans les moments de répit, elle a un appétit féroce, et déploie une énergie incroyable à quémander de la nourriture. Pour nous, c'est un soulagement, elle nous fait tellement peur quand elle ne veut pas manger...

 

 

 

Mercredi 14 septembre :

 

 

 

 

Jo va de nouveau bien. Elle a retrouvé son appétit. On a fermé les fenêtres ces temps-ci à cause de la chaleur, et aujourd'hui, à cause de la pluie. On l'a vue changer de comportement, être plus à l'aise, moins tendue, et moins à l'écoute du moindre bruit.

Je me suis dis que notre présence la rassurait beaucoup, ce qui expliquerait qu'il y a moins de soucis l'hiver, quand on reste à la maison. L'avenir dira si les épisodes de malaise vont s'espacer, ou non.

Voilà, on est toujours en recherche de ce qui peut bien provoquer ces baisses d'appétit, mais à force d'observation, peut-être arrivera-t-on à éclaicir le mystère.

 

 

 

 

Lundi 12 septembre :

 

 

 

 

Hier soir, gavage : Jo ne voulait pas de sa gamelle. elle mangeait du foin et du cunipic par contre... Le transit ne s'arrête pas. On n'y comprend plus rien ! Ce matin, je lui ai redonné de l'emeprid et son traitement homéo. Ce soir, on recommence. Nerveusement, c'est assez dur pour nous, car on ne sait jamais comment elle va manger. on ne peut pas  la quitter plus d'une demi-journée ni la laisser en garde, son comportement est trop imprévisible.

Depuis hier, elle ne me supporte plus : elle tape du pied dès que je l'approche d'un peu trop près. Je pense qu'elle se sent bien , aussi ne comprend-elle pas pourquoi je la saisis, pourquoi je la médicamente.

 

On n'a pas complètement fermé la porte de ce qui pourrait être un réflexe de peur, car hier, ils sont restés seuls de 11h00 à 18h30, avec la fenêtre ouverte. Il nous a aussi semblé qu'elle écoutait beaucoup.

 

 

 

 

 

 

 

 Dimanche 11 septembre :

 

 

 

Pas de gavage : Jo a remangé une heure après. Hier soir, j'ai redonné du polysilane, et on va continuer aujourd'hui. Des gaz sont très certainement à l'origine de ces petits malaises. Une fois encore, le transit ne s'est pas arrêté. Les gargouillis qu'on a entendu encore ce matin doivent nous alerter sur l'indisposition qui ne doit plus nous surprendre.

 

 

 

 

 

Samedi 10 septembre

 

 

 

 

Jo n'est encore pas bien aujourd'hui. Il y a eu des crottous, alors nous pensons qu'elle fait comme d'habitude : les gargouillis sont revenus hier, et nous aurions dû réagir à ce moment-là. La prochaine fois, c'est ce que nous ferons. Elle a réclamé sa gamelle, a commencé à manger, puis s'est arrêtée. Il me faudra la gaver vers 10h00

 

 

 

 

 

 

Mardi 6 septembre.

 

 

 

IMG_3839.JPG

 

 

La tête de gorille de Yoshi...On s'est bien moqué de sa coiffure...On est de vilains humains !

 

 

 

 

 

Malice : Jo demande son cunipic à 21h00. Avant, elle attendait sagement 23h00...Elle apprend très vite !Il est très difficile de ne pas craquer devant sa bouille d'amour très insistante.

 

Estomac : tout va bien.. . On a commencé le traitement homéo avant-hier. On débute ce soir en phyto.

 

Condition physique : excellente ! Je ne compte plus les fois où Jo vient me quémander une friandise, sur le lit les soirs.

 

Bêtises : elle aurait un peu tendance à mordiller la serviette sur laquelle ils s'allongent les soirs, mais je n'arrive pas à la prendre sur le fait. Elle fait ça très discrètement, ou alors en mon absence.

 

Love : ils sont amoureux.

 

Divers : Hier, Yoshi est rentré dans mon placard pendant que je prenais le sac de cunipic, mais je ne l'ai pas vu, j'ai refermé le placard, et j'ai trouvé bien étrange de ne plus le voir au moment de verser le mélange tant attendu dans la gamelle. Quelques instants, je me suis bien demandée où il avait pu passer. Lorsque j'ai rouvert le placard pour ranger le paquet, mon Yoshi est ressorti très vite. Je l'avais enfermé une minute, pas plus, mais je pense qu'il a eu un peu peur quand même ! Nous, on a bien ri !

 

Courses : Cet été, à cause de la chaleur (qui perdure en septembre), j'essaye de les protéger le plus possible en fermant les fenêtres de 13h00 à 19h00, et en donnant de la salade dans les gamelles.

 

Envie : que le traitement de Jo soit efficace.

 

Penser à : rien de particulier...

 

 

 

 

 

 Dimanche 4 septembre :

 

 

 

Mise en place du traitement homéopathique de Joséphine, le but étant d'espacer ses stases, voire de les éviter.

Comme à chaque fois que j'utilise l'homéopathie (avec moi, c'est pareil), je n'y crois pas !

Le plus drôle est que je me soigne comme ça depuis l'enfance, j'ai des exemples autour de moi de gens chez qui ça marche du feu de Dieu, et je continue à ne pas y croire à chaque fois ! C'est plus fort que moi.

Si je tente, pour elle comme pour moi, c'est toujours en dernier recours, lorsque le découragement me gagne avec la réaction bien connue : "Si ça ne fait pas de bien, au moins, ça ne fera pas de mal !"

 

Les détracteurs de l'homéopathie prétendent que ça ne marche pas parce qu'ils ont souvent une mauvaise expérience, celle d'un traitement mal pensé. J'avoue n'avoir eu que des bonnes, avec des gens compétents, encore dernièrement pour moi.

"Psychologique", l'homéopathie ? Pour moi, impossible ! L'animal ne sait pas ce qu'on lui donne !

C'est nous qui avons l'impression que ça va mieux ? Soyons sérieux...Même si comme moi, on n'y croit jamais, on est bien obligé de constater, au bout d'un moment, qu'il y a du mieux, voire une guérison ! Après, si on s'imagine qu'il y a du mieux alors qu'il n'y en a pas, là, c'est grave...

Le "psychologique" n'explique pas tout ! Même si on connait mieux le fonctionnement du psycho-somatique, on a tendance aujourd'hui à lui accorder une place qu'il n'a pas.

Il se dit beaucoup de choses non vérifiées, et beaucoup de bêtises, ça n'aide pas à y croire...

 

 

 

 

Jeudi 1er septembre

 

 

 

 

 

Malice : Jo recommence à réclamer des « kados » ou du cunipic. Cette nuit, elle a tenté le cunipic à 1h du matin. Il n'y a pas d'heure pour les braves !

 

Estomac : l'appétit revient plus vite que lors de sa dernière stase. Tant mieux !

 

Condition physique : bonne pour tout le monde...Pourvu que ça dure ! Quand Joséphine est malade, elle garde un certain dynamisme, car son transit n'est pas complètement stoppé. Elle continue de se déplacer, de suivre son copain. La seule différence vient qu'elle ne danse plus, ne réclame plus rien à manger. Elle dort davantage aussi.

 

Bêtises : elle s'est calmée de ce côté-là, il faut dire qu'elle était malade...

 

Love : Yoshi est toujours dans sa version « farniente-pépère », « je m'économise ». Il est probablement rentré dans une phase plus tranquille. Par contre, il continue à beaucoup mieux manger.

 

Divers : Il continue à vouloir suivre sa copine lorsqu'elle disparaît trente secondes de sa vue.Et puis son grand dada en ce moment, c'est de se regarder dans la glace de notre armoire et dans les vitres de ma bibliothèque. J'ai la certitude qu'il comprend ce qu'il y voit. D'ailleurs, je ne manque jamais de lui dire à cette occasion combien il est beau !

 

Courses : de beaux bouquets de coriandre à Grand-Frais...

 

Envie : que Jo nous évite un nouveau problème de transit en septembre !

 

Penser à : donner le lespedesia à Yoshi aujourd'hui : on commence la cure de 10 jours / mois



01/09/2016
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 74 autres membres