les lapins libres

les lapins libres

Anecdotes du jour : mois d'août 2015

 

Lundi 31 août :

 

 

 

Yoshi va bien. Le traitement a porté ses fruits, il prend son emeprid dans de la compote. Joséphine-Lily, elle, continue à réclamer à manger, mais nous rationnons les légumes car bien sûr, le foin doit rester son alimentation de base.

Nous reprenons le boulot aujourd'hui, on apprécie donc que tout rentre dans l'ordre alors qu'on sera moins présents auprès d'eux.

 

 

 

 

 

 

 

 

Dimanche 30 août : J+9

 

 

 

Yoshi nous a fait un ralentissement hier soir. Il ne mangeait plus. Notre véto nous a expliqué qu'il pouvait avoir des douleurs et un transit ralenti occasionnées par les calculs de sa vessie. Nous lui avons donc administré du metacam et de l'emeprid. Vers 3h00 du matin, il a redémarré avec des crottous minuscules et a remangé.

Ce matin, il a  eu un comportement normal face à la nourriture, il a même réclamé sa gamelle de légumes.

On a repris l'emeprid ce matin.

Il a compris que je l'avais soigné, car il est adorable avec moi depuis cette nuit. Il est capable de faire la relation entre l'administration de l'anti-douleur et la disparition de celle-ci. On a une complicité vieille de 7 ans qui donne ce résultat extraordinaire.

 

Attention, on ne peut faire de la médication que sur avis vétérinaire et en fonction des symptômes décelés. Avec Jo par exemple, on ne s'est pas posé de question, on a foncé à la clinique...

 

Yoshi n'y coupera pas non plus d'ailleurs, car ce coup de mou doit être suivi par la reprise d'un transit normal et on doit vérifier la progression ou l'élimination de son calcium.

 

 

 IMGP2424.JPG

 

 

 

 

 

 

Samedi 29 août : + 8

 

 

 

Jo se porte comme un charme. Elle recommence à esquisser des sauts. Par contre, je ne sais plus trop sur quoi la freiner par rapport à la nourriture. Plus ou moins de légumes ? De l'herbe ? Des granulés ?

J'aurai peut-être une réponse lundi ou mercredi lorsqu'on ira retirer les fils. En attendant, je privilégie le foin et les herbes, et je donne des granulés matin et soir (8 environ). C'est ma propre décision en aucun cas un conseil post opératoire.

 

Tout au long de cette semaine, on est admiratif : Jo a géré toute seule ses facultés. Les 2 premiers jours à la maison, elle n'a que très peu bougé, progressivement, elle en a fait un peu plus. La liberté totale n'a pas été une entrave à sa guérison, au contraire. Yoshi a été très gentil avec elle, il l'a respectée et l'a protégée.

 

 

 

 IMGP2454.JPG

 

 

 

 

 

Vendredi 28 août : J+7

 

 

 

 

Jo va pour le mieux : elle est presque redevenue comme avant, on est même par moment très proche des sauts et des flops. Ce qui est arrivé a renforcé l'amour que nous lui portons. J'avais dit que c'était une perle lorsque nous l'avons adoptée, et cette perle nous voulions la garder à tous prix. 478 euros plus tard, notre perle est de nouveau dans son écrin de velours. Certains ne comprendront pas, mais qu'importe ! On est entouré de gens qui comprennent, c'est l'essentiel : le bonheur de vivre avec elle n'a pas de prix !

Rien que la regarder dormir dans son body bleu est une chance, un cadeau extraordinaire. On ne se lasse pas.

Depuis hier soir, elle remange normalement et j'angoisse à l'idée de trop lui donner. Je l'ai freinée sur le plantain hier soir car je trouvais que ça faisait trop. J'ai donc demandé conseil à ma véto par mail. Ce qu'elle me répondra me rassurera.

 

 

 

WP_20150827_004.jpgWP_20150827_005.jpg

 

 

 

Elle a une visite de contrôle prévue le mercredi 2 septembre pour les fils.

 

 

 

 

 

 

 

 

Jeudi 27 août :

 

 

 

Ce matin, lors de la prise de l'antibio,je me suis retrouvée avec le body  sur les bras ! Seule et sans voiture.
Visite véto à l'ouverture avec mon body bleu à la main.
On y a été à pieds avec la boîte de transport : ce n'est pas très loin mais ça l'a beaucoup contrariée
Elle ne mange que du noisetier et un peu de foin ce matin alors elle a eu son gavage.

 

 

 

 

 

WP_20150825_009.jpg

 

 

 

 

 

 

Mercredi 26 août :

 

 

 

Elle ne me fuit plus trop, hier soir, elle a passé avec nous, une soirée super détendue, allongée pour la première fois de tout son long sur son tapis-doux. Elle a joué avec son copain après avoir mangé du foin.

Le dernier gavage, j'ai donc choisi de lui faire plaisir en lui donnant de la compote.

Elle est à deux doigts de manger de l'herbe.

Ce matin, au réveil vers 5h45, je l'ai sollicitée pour du foin et elle s'est laissé tentée. 

Pour les crottous, on attend la fin de matinée : seront-ils plus gros ?

Hier, ils ont été encore peu nombreux et très petits. Il faut que ça reparte...

 

 20h52 :

 

Jo a mangé des frites de légumes pour la première fois depuis son opération. Elle a aussi mangé du plantain et du noisetier.

Yoshi est très énervé par les gavages de sa copine : il m'a mordu lorsque j'ai voulu caresser Jo et il monte la garde comme un chien féroce devant la cabane.

 

 

 

 

 

Mardi 25 août :

 

 

8h37 :

Nouvelles de Jo : elle ne mange toujours pas seule, juste un brin de foin de temps à autre. Je la gave 4 fois par jour et une fois la nuit.

Yoshi est amoureux pire que jamais. Ils se retrouvent souvent tête contre tête, tous les deux. Cette nuit, je l'avais laissée au salon après sa compote, mais elle est revenue toute seule dans la chambre. Elle y est restée ce matin.

Hier, il y a eu des crottes éparses, petites et mal formées. On attend plus aujourd'hui.

Elle ne semble pas avoir mal quelque part.

15h :

Gavage à 11h00 : malgré un mélange avec de la pulpe d'abricot, il n'est pas mieux passé que d'habitude. Je ne parviens pas à la coincer : ça doit être la seule lapine au monde à se défaire d'un sushi. J'aurais dû l'appeler "Houdini"

Houdini, c'était lui :

 

 

HarryHoudini1899.jpg

 

 

Dire qu'il faut recommencer , encore et encore ! 

Notre relation, déjà bien superficielle, ne s'améliore pas : elle me fuit comme la peste.

La véto m'a dit que son changement d'attitude, lors de sa cohabitation (elle s'est éloignée de moi) s'explique par l'instinct de horde : elle a fusionné avec son semblable, Yoshi, et n'a donc plus eu besoin de l'humain.

 

 

 

 

 

Lundi 24 août :

 

 

 

Dès que j'ai des nouvelles ce matin, je vous informe...

Yoshi est comme nous : désorienté. Jo tient une place phénoménale que nous n'avions pas bien mesurée jusqu'à cet épisode malheureux. Elle a laissé un vide terrible depuis son hospitalisation.

Notre pépère est perdu et c'est la première fois qu'on le remarque autant. Il ne sait plus où manger, où dormir, il l'attend...Il la cherche...ça fait peine à voir.

Si elle ne revient pas, il disparaîtra peu après, c'est sûr...Jo est sa vie.

Il ne cherche pas de réconfort auprès de nous et du coup, nous n'arrivons pas à communiquer avec lui. Je ne peux pas le toucher, il est de nouveau fuyant. Sa mue est dantesque : il paraît maigre et pelé.

Notre Yoshi offre une piètre image de lui !

 

9h06 : Jo va bien, elle remange un peu. On est soulagé. Le pronostique vital n'est plus vraiment engagé. Elle est sortante à midi, mais on se sent pas trop au point pour les soins, on va négocier une rallonge. Ouf !

 

12h00 : Jo, le retour...dans un body bleu très seyant. Selon sa véto, elle se remettra plus vite dans son milieu naturel.

Elle a retiré de son estomac un énorme boudin de nourriture enrobée de poils : un trichobezoard.

 

 

 

 

IMG_3347.JPG

 

 

 

 Gavage 3 fois par jour 15ml

 Antibio matin et soir

Cageothérapie au grand désespoir de son copain qui a retrouvé sa bouée de sauvetage. Elle a été accueillie avec un bisou sur le nez !

Sorties autorisées pour accélérer le transit.

Elle ne mange pas encore toute seule ou par petites quantités. Tout à l'heure, elle a goûté à la poussière de foin.

 

 18h37 : on abandonne la cage car ça l'énerve, elle est bien plus calme avec son copain dans sa cabane. Comme l'effet recherché n'est pas au rendez-vous, on préfère la remettre dans des conditions naturelles pour elle. Par contre, pour pouvoir mieux surveiller et éviter les courses folles ou l'escalade, on va les faire dormir tous les deux dans notre chambre pendant une quinzaine de jours, le temps que sa plaie à l'estomac cicatrise.

Le gavage a donné lieu à des ruades, ça m'angoisse, mais on va y arriver : il le faut afin de relancer l'appétit. Je fais ça assise par terre pour éviter tout accident.

Yoshi a été énergiquement brossé et il le sera désormais tous les jours.

 

 

 

 

Dimanche 23 août :

 

 

 

On attend des nouvelles ce matin : je vais appeler la clinique vers 9h00. Pas de coup de fil hier soir, mais on n'est qu'à la phase de "réveil", je serai davantage rassurée demain...Ou ce soir...

Yoshi nous a fait de la peine hier soir : il l'a cherchée partout et ne savait plus où aller pour manger, dormir...

Pour Yoshi, ses compagnes sont ses bouées, son GPS

 

Coup de fil à 10h30 de la véto :  Jo a bousillé sa perf ! Elle a fait quelques crottous. Je file donner à manger : herbes aromatiques, frites de légumes et compote pour compléter le critical.

Elle me rappelle ce soir pour me donner d'autres nouvelles et me dire si elle recommence à manger un peu.

Jo a retrouvé son énergie. Vivement demain si on doit progresser encore.

 

 

 

 

 

Samedi 22 août :

 

 

 

Ce matin, Jo ne mange pas : elle a bien crotté cette nuit, et hier soir, elle dansait sur son tapis : je sens qu'elle va filer chez la véto...

Affaire à suivre...

ça y est : Jo est à la clinique : elle sera vue par une spécialiste NAC dans la matinée.

Elle semble ne pas pouvoir se coucher sur le ventre. Elle saute tellement qu'elle a pu se faire mal.

10h58 : elle est en couveuse et a commencé à s'affaiblir peu après son arrivée, la véto m'a félicitée pour notre rapidité d'intervention. Jo a un bézoard dans l'estomac. La balle est dans son camp.

Je l'ai déposée sous la protection de mes grands-parents qui me l'ont envoyée, mais je suis très angoissée : Joséphine est en danger de mort dans les 48h00 qui viennent et ça va être très dur à supporter.

Marine sera là ce soir et demain, mes amis. Le temps passera plus vite.

 

14h13 : Jo est opérée de son estomac, ça y est : elle se réveille tout doucement. Elle a perdu du sang, maintenant, il faut se remettre, le plus dur reste à faire...

 

 

 

IMG_2834.JPG

 

 

Vendredi 21 août :

 

 

 

Surprise aujourd'hui : Amazone m'a encore acheté 11 livres en mai et en juin. 66 dollars qui tomberont dans les finances d'Ani-nounou. Je suis contente que le livre marche malgré l'absence totale de publicité ou de point de vente, c'est autant d'argent pour les lapins ! Merci à ceux et celles qui l'ont acheté et qui ont contribué à sauver des lapins.

 

 

 

IMG_3338.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Jeudi 20 août :

 

 

 

Quelque chose qui va nous manquer lundi prochain : on ne sera plus réveillé par Joséphine-Lily car on va se lever vers 6h15 pour retourner au travail...

Pendant ces vacances, on était visité chaque matin à 7h00. Elle monte sur notre  lit (on lui a mis un petit fauteuil pour faciliter l'accès à notre lit qui est très haut). Elle vient marcher entre nous deux et repart quand on lui a dit :

"Bonjour Jo !"

A partir de là, elle espère notre lever au plus tôt, car elle attend son petit-déjeuner dans la foulée...

Autrefois, Li-lou faisait pareil, sauf que Li-lou me léchait la figure, ce que Jo ne fait pas. Il n'empêche qu'un réveil comme ça est le plus beau des réveils....

 

 

 

IMG_2835.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

Lundi 17 août :

 

 

 

Mon petit vacancier Poupou se porte bien, et vit sa vie dans une chambre tout spécialement aménagée pour lui. Si vous avez un peu de place chez vous, une chambre de libre, engagez-vous comme nounou auprès d'une association. Les gardes rapportent et permettent de soigner les lapins recueillis, de les nourrir en attendant leur adoption.

Etre nounou c'est enrichissant, car ça permet de confronter des expériences différentes, de connaître d'autres lapins que les siens avec d'autres habitudes de vie, d'autres caractères.

J'ai beaucoup appris sur les lapins en faisant ces gardes : 6 lapins à notre actif ! 6 personnalités attachantes qui demeurent à jamais dans mon coeur.

C'est drôle, on ne s'y attache pas vraiment, mais on les aime.

Je fais bien attention de ne pas négliger les nôtres, car ils ressentiraient vite que mes habitudes changent et qu'ils ne sont plus le centre de mon univers. Yoshi s'est rendu compte que Poupou était là, il colle parfois son nez sous la porte, mais Joséphine, non.

Elle est indifférente alors qu'elle est elle-même restée de longues semaines dans cette chambre. Son caractère facile doit expliquer cela...

Je n'ai jamais observé de marquages en période de garde, juste un peu plus de demandes affectives de la part de Yoshi qui lui, SAIT

 

Pour garder, il faut posséder un peu de matériel de base (c'est plus pratique) et bien connaître les lapins.

En général,  la personne qui sollicite une garde fournit les granulés s'il y en a, la gamelle d'eau (Poupou renversait la mienne, heureusement que Marine avait mis la sienne dans son sac), les médicaments s'il y en a, une ou deux couvertures pour conserver des odeurs familières, du foin et de la litière.

Le reste est à la charge de l'accueillant : râtelier, bac à litière, gamelles, légumes frais.

 

En général, les lapins se plaisent chez nous. On les gêne presque lorsqu'on vient faire des visites...Le territoire est très vite adopté.

En fonction des lapins, je me prépare à retirer ce qui peut être rongé, mais jusqu'à présent,  je n'ai pas eu à le faire : aucun n'a touché mes magazines, mes livres, mes meubles.

 

Géographiquement, je suis bien placée et lorsque je serai à Limoges, je le serai tout autant.

Vous pouvez  faire garder vos lapins loin de chez vous (à 2 ou 3 heures de route) histoire de ne pas leur faire faire trop de transport si vous partez en vacances plus loin.

Il faut toujours avoir à l'esprit qu'on peut se retrouver bloqué  plusieurs heures sur un trajet.

Voilà,  j'espère avoir fait naître en vous, l'envie de vous inscrire...

 

 

https://li-lou.blog4ever.com/je-suis-nounou-lapins

 

 

 

 

IMG_3332.JPG

 

 

 Poupou, mon 6ème lapin

 

 

 

 

 

 

 

Dimanche 16 août :

 

 

 

Voilà, le blog reprend, j'ai étudié les formules pour une version illimitée, mais c'est vraiment trop cher pour moi. L'augmentation est tout simplement énorme ! Presque 8 euros par mois pour l'une et presque 15 euros pour l'autre.

Comme j'ai fait beaucoup de place,  je vais profiter de cette place, on verra plus tard si je peux faire une folie.

 

Que deviennent les zouaves ? Ils sont en pleine forme : Yoshi s'est mis à muer dès que Jo s'est arrêtée, elle. Pour nous, donc, rien de changé, on ramasse des poils partout !

Ils sont très proches. On sent un changement dans leur relation : plus de dépendance à l'autre,  beaucoup de complicité dans les "bêtises"

Pas de chef. Yoshi ne commande pas plus que Joséphine qui n'a aucune prédisposition pour commander.

Quand on la félicite, elle saute, quand on la fâche, elle saute, quand on apporte la gamelle, elle saute, quand on découvre une bêtise, elle saute : c'est une sorte de Zébulon

Le matin, si on n'est pas levés à 7h00 pétantes, elle saute (et oui, encore !) sur notre lit, sur nous, histoire de bien faire sentir sa présence.

Bref, notre Joséphine est montée sur ressorts.

A 11h00, elle ne saute plus : la fatigue entraîne un flop gigantesque qui ne prendra fin qu'à 15h30 environ.

Elle est devenue bien grassouillette. On a tenté de la rassasier avec de l'herbe mais la sécheresse a mis fin à l'expérience. Elle a pris 200g depuis son arrivée et on ne comprend pas du tout où elle met toute cette nourriture : elle doit avoir un deuxième estomac quelque part...

 

 

 

 

 

IMG_3166.JPG

 

 

 



16/08/2015
14 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 73 autres membres