les lapins libres

les lapins libres

Anecdotes d'avril 2018

Mercredi 25 avril :

 

 

 

 

Les lapins vont bien. Ils sont très actifs. Le retour à Guéret s'est effectué sans histoire. Yoshi s'est précipité dans sa litière en arrivant pour manger du foin et faire son pipi. Jo , comme toutes les fois, a besoin de s'apaiser dans sa cabane quelques minutes avant de se restaurer et de faire ses besoins. Chacun a ses habitudes...Toujours les mêmes depuis janvier.

 

 

Dans une semaine, Yoshi fêter ses dix ans, une grande revanche sur son excédent de calcium dans la vessie.

 

Son arthrose lui occasionne juste quelques pertes d'équilibre au moment de la toilette et sur les tours d'équilibriste qu'il  conserve malgré tout. On n'a pour l'instant observé aucun signe de ralentissement dans ses activités.

 

 

 

 

 

Il est gros comme une crevette, mais il  court partout, tape des pieds, régit toute la maisonnée, dirige sa copine sans jamais aucune baisse de régime. Nous pensons qu'il partira d'un seul coup, sans prévenir, comme il a vécu. En forme, la veille.

 

 

Nous évoquons sa disparition avec philosophie car nous avons conscience de son grand âge. Il ne faut pas se voiler la face, c'est inutile et même néfaste.

Il faudra accepter sa mort, avec le fruit de tout ce qu'il nous aura apporté. Et s'il vit encore un an, nous prendrons cette année avec un bonheur indicible...

 

 

 A Limoges, Yoshi s'est mis à marcher de nouveau sur le parquet. En aura-t-il conservé le souvenir, vendredi ?

 

 

 

Lundi 9 avril :

 

 

 

Les petits loups vont bien. Ils sont de retour sur Limoges. Ils ne font plus de progrès pour marcher sur le parquet, car ils ne se souviennent plus avoir essayé ! Je dois dire que ça m'arrange bien ! Je n'ai pas encore sécurisé tous les fils dans toutes les pièces, et mes livres sont empilés par terre dans un coin de ma grande pièce. Les étagères n'arriveront qu'en juillet.

 

 

Yoshi est toujours sale : il marche avec la queue relevée et sème à tout va...Y compris du pipi...C'est une période vraiment difficile. Ce qui m'ennuie le plus c'est quand il embête Jo pour l'empêcher de manger.

 

 

 

 

Lundi 2 avril

 

 

Jo commence tout juste à se remettre d'un problème de transit lié à son estomac. Quand les aigreurs la prennent la nuit, on ne peut agir assez vite et la médication, le matin, arrive trop tard. Le processus de ralentissement est engagé. C'est ce qui s'est passé dans la nuit de vendredi à samedi. Nous déjeunions chez des amis samedi midi, et nous espérions la voir remanger vers 17h à notre retour. Malheureusement, elle ne mangeait toujours pas, il a fallu une visite-véto : je n'avais plus de critical-care.

 

Nous avons donc étrenné notre nouvelle clinique à Limoges.

Mathilde, sa véto, connue à Guéret étant en repos, nous avons fait la connaissance d'une nouvelle et gentille véto qui a pris beaucoup de plaisir à la manipuler.

 

On est revenu avec du gavage et il a fallu s'occuper de Jo toutes les deux heures.

Hier matin, elle était encore patraque : elle m'attendait sur mon fauteuil, à ma place, pour que je la soigne.

Ce matin, c'était fini, elle m'attendait, oui, mais debout au centre du tapis, comme d'habitude !

 

Ils commencent tous les deux à marcher sur le parquet...



02/04/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 62 autres membres