les lapins libres

les lapins libres

Anecdotes de mars 2020

 Dimanche 29 mars

 

 

Bon, depuis le 18 mars, beaucoup de choses ont changé ! Comme je ne travaille plus que les matins (6 par semaine), je suis beaucoup plus disponible pour m'occuper de Jo, aussi est-elle sortie de son confinement...Maintenant, c'est "jardin" dès que la sieste est terminée vers 14h30

 

 

 

 

IMG_5276.JPG

 

 

Ne vous fiez pas à son air furieux...Disons que pour la photo, je venais de la retirer d'un coin sombre...Et puis le fond de l'air était frais et je préférais la voir au soleil...

 

 

Dehors, elle s'éclate, elle suit ma trace, elle va partout où j'ai été, et revient en courant comme si un prédateur la poursuivait ! Hier, j'ai réussi à la prendre en photo deux fois pendant une course.

 

 

De temps en temps, elle se repose dans son endroit sacré : derrière le rosier qui repousse. Elle ne touche à rien de ce qu'elle ne connaît pas, rien, aucune herbe, même pas celles dont elle se régale dans sa gamelle.

 

 

En effet, pour éviter de sortir trop souvent faire des courses, on a peu à peu introduit des herbes du jardin : pissenlit, aneth, thym, marjolaine, menthe, feuilles de rosier...

 

 

 

 

Mardi 17 mars :

 

Notre Jo est entrée en confinement elle aussi...Etait-il possible de faire pire pour elle ? Eh bien oui ! Depuis que j'ai remis la cabane, elle y passe le plus clair de son temps. A tel point que je m'inquiète pour sa santé physique. Elle va se démuscler...

Normalement, le temps va permettre des sorties. On va peut-être pouvoir rompre cette léthargie qui s'est emparée d'elle.

 

En plus, elle devient ombrageuse. Elle ne me supporte plus du tout sur son territoire, tout juste pour l'alimenter en foin et en cunipic...

En vieillissant, son caractère devient plus affirmé, plus pointu. 

 

 

Un soir, elle n'a pas supporté que je nettoie son tapis maculé de foin (foin qu'elle avait traîné loin de ses bases). J'aurais dû la laisser se vautrer dans son écurie ! La coquine grognait comme un petit chien !

Dire que sa véto a été la première à me signaler ce caractère lors de sa toute première hospitalisation. Nous n'avions pas encore pris conscience de ce trait de sa personnalité. Nous la pensions adorable, malléable, bonne poire...

 

 

 

 11 mars :

 

 

 

J'ai décidé de ne plus utiliser ma page facebook. Au début, j'avais l'impression qu'elle permettait une meilleure visibilité du blog. Mais depuis quelque temps, c'est désert...

Beaucoup se contentent de "liker" la photo sans lire l'article. 

On est dans un monde où la rapidité, l'immédiateté a pris le pas sur tout le reste.

Ce n'est pas du tout ça qui m'intéresse...

Le blog, lui, est régulièrement visité. Les statistiques le prouvent. Les moteurs de recherche sont les vecteurs les plus utilisés. Certains articles sont beaucoup consultés, ce dont je me réjouis...quand on peut aider les amoureux des lapins... 

 

Je me sentirai mieux si je reçois de vrais visiteurs, à la recherche d'une info ou bien mes amis du Terrier qui veulent des nouvelles de ma Jo. Ils me connaissent et n'ont pas besoin de facebook pour venir ici...Voilà, c'est dit...

 

 

 

 

 

Samedi 7 mars

 

 

Aujourd'hui, je vous propose un gentil petit jeu : je me suis assise dans un ENORME pipi sur le canapé hier soir...C'est une première chez Jo, donc, ça se note...

Le pire, c'est que pendant que se produisait cet attentat insidieux et abominablement traître, elle me regardait fixement, et je la trouvais absolument adorable. Je lui disais à quel point elle était mignonne. Son air craquant, intantinet fixe et coquin me faisait fondre...

 

Le pipi glissait gentiment sur le coussin et quand je me suis assise à sa place, quelques minutes  plus tard, j'ai senti comme une humidité. Trop tard ! Mes vêtements étaient mouillés, les plaids, je n'en parle pas ! Il fallait identifier la source : c'était ce que j'appelle une "vachée". Comment une vessie de lapin peut-elle contenir autant ?

Hé bien quand on est une grosse fleimarde qui ne fait plus trois mètres par jour et qui dort tout un après-midi sans sortir de sa cabane...

 

Voilà...Il ne vous reste plus qu'à trouver la cause de cette implacable vengeance...

 

 

 

 

 

 

Jeudi 5 mars

 

 

Jo va bien. Elle a eu droit à un brossage d'enfer. Il faut y veiller car ses squames lui font à certains endroits une couche râpeuse et dure qu'il faut enlever pour que le poil repousse.

Comme je sens que c'est sensible, je lui mets de l'homéoplasmine et la "rougeur" (c'est plutôt rosé) finit par disparaître, le poil repousse ensuite assez rapidement.

Heureusement, elle n'a jamais plus de deux petites surfaces touchées (près de la colonne vertébrale seulement).

Il lui arrive toujours de se faire des peurs inexpliquées.

On la rassure le plus possible et ce qui est bien, c'est qu'elle a le réflexe de venir nous voir.

Yoshi la rassurait beaucoup. Et lorsqu'elle a peur, ça m'attriste de la voir aussi perdue.

 

L'essentiel est qu'elle se plaise dans le coin qu'elle a choisi, qu'elle mange bien, qu'elle ait un bon transit malgré son peu d'exercice.

Dehors, il fait trop mauvais pour que je la sorte. J'espère pouvoir le faire bientôt.

 



05/03/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 74 autres membres