les lapins libres

les lapins libres

Anecdotes de janvier 2017

 

Dimanche 28 janvier :

 

 

Yoshi a un problème de territoire avec la chambre depuis que Joséphine est arrivée chez nous. Ce matin, j'ai encore dû nettoyer le parterre : ramasser les crottous, les pipis...

Il l'adore, ne supporte pas qu'elle disparaisse de sa vue, mais paradoxalement, il n'entre dans cette pièce qu'avec la queue à la verticale, en tapant de la patte, dans le but de la dominer sans cesse.

C'est là qu'il monte sur elle, fait ses "honk, honk...", la poursuit de ses assiduités au point d'en devenir pénible, au point d'en oublier de manger.

Il supporte difficilement la voir monter sur notre lit. Il la chasse.

Cette attitude nous semble être l'expression d'une  jalousie qu'il aurait du mal à réprimer, et qui se manifesterait en dépit de l'attachement qu'il lui porte. . .

Tous les matins, j'essuie un pipi dans un coin, et je réunis les crottous. Je le prends bien : c'est une façon de vérifier l'état du transit !

Et puis je me dis que lorsqu'il aura disparu, je serai tellement malheureuse de ne plus le faire !

 

 

 

 

 

 

 

 

Jeudi 26 janvier :

 

 

 

Malice : pas dernièrement. Du moins, pas plus que d'habitude...

 

Estomac : épisode anorexique pour Jo hier soir. Cette fois, j'ai opté pour du polysilane.  Elle était toute malheureuse dans mes bras. Je voyais à ses yeux qu'elle souffrait.

Deux heures plus tard, elle remangeait ses herbes, et du cunipic. Aujourd'hui, elle va plus dans le foin : le soin naturel des lapins malades.

 

Condition physique : excellente pour les deux. Il faut parfois les faire bouger, mais il suffit de peu de chose pour qu'ils s'agitent.

 

Bêtises : Jo arrive à grignoter sans que je la vois, les bords d'une serviette de toilette que je leur mets la nuit en couchage dans notre chambre. Elle fait très fort !

 

Love : moins d'actualité, car Yoshi demeure très pénible en ce moment, surtout dans la chambre, les soirs.

 

Divers : j'ai annulé le contrôle ce matin pour l'oeil de Yoshi qui va très bien. On a stoppé le collyre.

 

Courses : Yoshi se régale avec la coriandre montée. Elle doit être plus goûteuse, bien que plus ferme.

 

Envie : que Jo se rétablisse vite comme les autres fois. Une anorexie par mois, malgré le traitement, c'est encore beaucoup, j'aurais voulu que les crises soient un peu plus espacées.

 

 

 

 

 

 

Samedi 21 janvier :

 

 

 

Yoshi avait un oeil qui coulait depuis une quinzaine. Nous avons préféré consulter. Son canal lacrymal s'est effectivement révélé bouché à droite, lors de l'examen. Il a un collyre qu'il tolère parfaitement. Il faut dire que ces temps-ci, je le prends souvent dans les bras, pour le séparer du dos de Joséphine auquel il était un peu trop accroché, comme une moule à son rocher.

On a repris le traitement homéopathique avec un flacon neuf, ce qui l'a déjà calmé ! Ouf ! ça devenait compliqué...Les fins de flacon, sont souvent inefficaces.

L'oeil ne coule plus du tout. Le canal a dû se déboucher tout seul (poussière de foin ?)

Il ne manifeste plus aucune contrariété à être saisi dans les bras. On est loin de la vexation d'antan. Cette confiance est assurément due à l'âge.

Joséphine regarde ça tout en mangeant, un peu curieuse de ce qu'on lui fait, mais nullement effrayée.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mardi 17 janvier

 

 

 

Malice : c’est tous les jours. Jo est une malicieuse. Elle bouscule les chaussures à son papa qui ne se lève pas assez vite le samedi matin.

 

Estomac : il semblerait que le traitement pris une fois par jour suffise.

 

Condition physique : excellente pour les deux. Le soir, passé 19 h00, ils sont capables de toutes les excentricités !

 

Bêtises : j’ai transformé l’oreiller au pied du pouf, en un plaid tout simple, étalé sur une serviette de toilette. Cela suffit pour qu’ils prennent appui, lorsqu’ils descendent du lit ou y remontent. Yoshi fait des petits pipis de marquage en ce moment, et il me faut pouvoir laver régulièrement.

 

Love : ils sont proches. Jo a beau être très importunée, elle recherche en permanence la présence de Yoshi à ses côtés.

 

Divers : j’ai appris que les lapines qui n’avaient pas de fanon, avaient pu avoir des portées très jeune. Jo aurait-elle servi à la reproduction ? J’avoue que ça me traverse l’esprit, vue l’âge qu ‘elle avait lorsque nous l’avons eu, et comment on nous l’a présentée : « Vous savez, elle va vous faire de beaux bébés ». J’avoue que ça me fait de la peine, le fait qu’elle n’ait été vue que comme ça, comme un ventre.

Lorsqu’elle a été stérilisée, je n’en ai pas parlé au véto, et lui non plus, n’a pas abordé cette question-là. Il faut dire qu’il a dû trouver naturel qu’elle soit stérilisée, si tel a été le cas, après une portée.

 

Courses : herbes de Grand Frais cette semaine.

 

 

Envie : que Yoshi n’ait rien aux dents : je l’emmène ce soir pour un examen, car son œil droit coule.

 

 

 

 

 Mercredi 11 janvier :

 

 

 

 

 

Malice : Savent prendre un air suppliant pour obtenir une faveur...

 

Estomac : rien à signaler, si ce n'est que chez Yoshi l'appétit marquait le pas. J'ai donné deux fois de l'emeprid, et il s'est remis à mieux manger.

 

Condition physique : excellente pour les deux. On ne les différencie pas par l'âge.

 

Bêtises : Jo a transformé une taie d'oreiller posée en plaid sur sa serviette, en gruyère, jusqu'à ce que je l'enlève, bien sûr ! Je ne peux pas lui laisser manger les tissus à cause de son estomac fragile.

 

Love : les tentatives de saillies ont surtout lieu dans notre chambre, et sur le tapis du bureau. Je soupçonne depuis longtemps qu'elles ne soient pas complètement causées par une libido surdimentionnée, mais plutôt par des prises de pouvoir territoriales.

Il arrive qu'il fasse ça pour la repousser, la virer de la litière, ou de la gamelle de cunipic.

 

Divers : de plus en plus, Jo accepte les saillies pour continuer à manger coûte que coûte. J'ai peur qu'elle avale de travers à cause de lui.

 

Courses : retour de la coriandre en sachet, mais cette fois, pris aux Halles à Limoges (une autre marque). Notre primeur leur a fait cadeau d'un petit panais !

 

Envie : que Yoshi s'arrête de faire l'andouille : si son cœur lâche en pleine saillie, il aura certes une belle mort, mais elle sera aussi bien idiote !

 

 

 

 

 

 

 

 

Lundi 9 janvier :

 

 

Ce midi, je trouve la porte de mon bureau ouverte : une porte en plexis sur le côté : bravo les loups : trop fort ! Je penche pour Jo...Yoshi est dans la place depuis 8 ans, et il aurait découvert cette porte aujourd'hui seulement ? Peu probable ! 

A l'étage, à peu de hauteur, il y avait une boîte en carton où je mettais les granulés avant. Elle était vide : ils ont dû bien regretter !

Enfin, il faut parfois être deux pour faire des découvertes.

Ah si seulement on avait installé une caméra de surveillance : comme on aurait ri ! On en rêve !

 

 

 

 

 

 

 

Lundi 2 janvier 2017

 

 

 

 

J'aime ce chiffre 7, sacré dans bien des civilisations, pourtant, il ne me porte pas du tout bonheur !

Les decennies en  7 ont été de tous temps, chez moi, des années à oublier. Je sais déjà que 2017 ne sera pas la joie, parce que les galères prévisibles se préparent déjà (famille, boulot). 

Je souhaite juste que ça ne touche pas mes petits. C'est sur eux que je compte pour m'apporter tout le réconfort dont j'aurai besoin.

 

 

 

Malice : Jo tente tous les matins d'arracher une improbable fibre du tapis du bureau !

 

 

Estomac : anorexie hier, réglée vers 22h30. Jo était encore restée seule avec Yoshi, dans le noir, une heure et demie durant. On s'y attendait un peu, mais on ne pouvait pas faire autrement. Je l'ai câlinée une bonne heure dans mes bras, ce qu'elle a grandement apprécié. Ensuite, je l'ai laissée libre d'aller et venir autour du foin et de sa gamelle de verdure. Elle s'est remise à grignoter du foin progressivement. Plus tard, elle est venue chercher quelques granulés.

 

 

Condition physique : excellente pour chacun d'eux, même si Yoshi peut être hyper lourd avec sa libido envahissante. Hier, nous aurions voulu qu'il la laisse un peu tranquille, mais il a été pénible comme tous les soirs. 

 

Bêtises : rien à déplorer.

 

Love : Jo voudrait se coucher à nos pieds les soirs, mais il y en a un qui ne veut pas. Jaloux ? Pénible ?

Elle y reste le temps qu'il s'aperçoive de sa présence sur notre lit. Il monte à son tour, et la chasse.

 

Divers : on continue le traitement à raison d'une seule prise par jour.

 

Courses : retour de la coriandre en sachet.

 

Envie : que cette année 2017 que je vous souhaite heureuse, amis lecteurs, apporte la santé à mes chéris.

 

 

 

 

 



02/01/2017
9 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 56 autres membres