les lapins libres

les lapins libres

le lapin en liberté

 

 

 

Le lapin en liberté : c'est possible !

 

 

 

 

 

 

Le lapin est l'animal symbole de liberté , tout chez lui " respire" le mouvement : ses longues pattes arrières, la souplesse de son corps, sa puissance, sa rapidité..rien ne le prédispose à vivre en cage. 

 

 

 

Liberté totale : pourquoi en avoir peur ?

 

 

Chiots et chatons font des bêtises jusqu'à l'âge adulte. Jamais on ne remet en cause leur liberté : on n'enferme pas un chien ou un chat dans une cage. Alors pourquoi y mettre un lapin ?

Toutes sortes de raisons sont avancées :

Les lapins élevés pour leur chair sont en clapiers.

Le lapin grignote tout ce qu'il trouve.

Le lapin est une proie, il a besoin d'un refuge.

On va s'attacher à contredire chacune de ces raisons :

Un lapin élevé dans le but d'être consommé a une durée de vie courte mais de plus en plus d'élevages adoptent l'enclos.

Le lapin ronge tout ce qu'il trouve ? Et s'il ne trouvait rien ? C'est possible : on verra comment…

Le lapin a besoin d'un refuge, c'est vrai : une cabane en bois ou en carton remplacera avantageusement une cage.

La vie en cage est contraire à la nature du lapin qui a besoin de liberté pour s'épanouir.

Il ne supporte aucune entrave et fait en général une fixation  sur une porte fermée, une barrière qu'il secoue alors frénétiquement. Il suffit d'ouvrir cet endroit pour qu'il ne l'intéresse plus du tout une fois la curiosité passée.

 

Un environnement sécurisé :

 

Evidemment, le lapin ne peut vivre en liberté qu'en toute sécurité. Mon conseil est d'y préparer toutes les pièces de la maison de façon à éviter un accident. Vous allez voir qu'il suffit d'un peu de motivation et d'imagination …

 

§ Les plantes doivent se trouver en hauteur (vérifier qu'elles ne soient pas accessibles par une table basse ou une chaise) Il existe dans le commerce des sellettes ou des suspensions, esthétiques de surcroit.

 

 § Tous les fils électriques doivent être masqués par des meubles, des planches ou bien protégés par des gaines en plastique. Il existe même des cache-prises très pratiques.

 

 §  Veiller à ce qu'un dessous de meuble ne donne pas accès à un fil.

 

§ Bien veiller avant de s'en aller à rentrer les chaises sous la table, à ne pas laisser traîner des objets comme les télécommandes, des jeux vidéo, des magazines, des livres ou des tissus fragiles.

 

Le lapin stérilisé est propre, il n'y a donc, en général, aucun souci concernant fauteuils, canapé ou tapis.

 

§ Le papier-peint n'est pas un revêtement mural adapté. Il faut lui préférer la peinture ce qui est loin d'être inesthétique, en sous-bassement limité par une frise ou en surface totale.

 

Lorsqu'un lapin s'acharne sur quelque chose que vous ne pouvez pas changer de place, il faut l'éduquer : lui dire un « non » catégorique chaque fois qu'il y touche. Toutefois, le lapin est têtu : il suffit parfois de lui interdire quelque chose pour qu'il le fasse alors, la solution consiste à masquer l'endroit pendant quelques jours : il oublie alors définitivement sa lubie.

 

 

Son comportement en liberté :

 

 

Le lapin nouvellement en liberté va explorer son environnement, apprendre à connaître ses coins : ce que vous lui aurez aménagé. Au bout d'un moment, assez court, il sélectionnera ses centres d'intérêt et vous constaterez que son espace de vie s'est considérablement restreint se limitant au coin aménagé pour lui : litière-râtelier-cabane.

 

 

Le lapin en liberté depuis longtemps a tendance à être très casanier : il ne bouge plus beaucoup. Il faut alors le stimuler, élargir son territoire. Il faut pouvoir lui proposer dans deux ou trois pièces de la maison, des activités bien à lui : un tunnel, des magazines à déchirer, des cartons à gratter sous un lit ou derrière un meuble…L'avantage pour vous : aucun souci pour la déco : ça ne se voit pas de l'extérieur. Pour votre lapin, c'est un vrai loisir qui peut le détourner d'une bêtise.

 

 

Une vie de rêve pour tout le monde !

 

Voir évoluer des lapins sans entraves chez soi (pour moi, depuis seize ans), est un bonheur qu'on n'imagine pas tant qu'on ne l'a pas vécu. On ne les surveille plus, on partage leur joie de vivre et c'est ce qui fait toute la différence.

Si on a des lapins en cage, on passe complètement à côté de leur vraie personnalité et on se prive de très bons moments avec eux. Dommage !

 

 

 

 

 

En images :

 

 

Avoir un lapin en liberté chez soi ne pose aucun problème à condition de l'éduquer et de sécuriser son environnement.

 

 

 

P1010026.JPG

 

 

 

 

En aucun cas, ce n'est contraignant...simplement, ça apprend à ranger et ça développe l'imagination.

 

 

 

 

Un lapin stérilisé ne fait plus pipi pour marquer son territoire.

 

 

 

 

 

IMG_1341.jpg

 

 

 

 

 

Aucun fil, aucune plante ne doit trainer.

 

 

 

 

Voici quelques idées en toute sécurité :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Si par malheur une feuille tombée a été grignotée, c'est sans gravité, à petite dose, certaines plantes ne sont pas trop toxiques. Pensez quand même à vérifier qu'aucune feuille ne puisse tomber.

 

 

 

 

 

 Il faut masquer les dos des meubles qui donnent sur des fils.

 

 

 

 

 

 

IMG_1903.jpg

 

 

 

 

Fils gainés :

 

 

 

 

 files2.jpg

 

 

 

 

 

Voici ma dernière invention : l'anti-destruction de dessous de chaise :

Mes petits garnements sont des grands amateurs de paille...un peu normal pour des lapins, non ? Alors j'ai utilisé des dessus en dessous !

Avec une agrafeuse, c'est ni vu ni connu !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Les étagères chez nous, sont adaptées dans leur partie basse :

 

 

 

 IMG_2564.JPG

 

 

 

En liberté le lapin doit avoir "son coin bien à lui"

 

 

 

 

 

La cuisine est une bonne option pour la litière et les gamelles car on nettoie facilement, quotidiennement et L'hygiène est indispensable, il faut éviter d'attirer les mouches.

 

En plus, le lapin mange salement, il faut ramasser beaucoup derrière lui ! J'utilise un petit aspirateur sans fil idéal pour ces nettoyages fréquents. Tous les jours, parfois matin et soir, je passe une lingette désinfectante sur le sol. 

 

 

 

 

 

IMG_0872.jpg

 

 

 

 

 

Le mieux, est de mettre la litière sous le foin à disposition.

 

 

 

 

 

 IMG_1578.jpg

 

 

 

 

 Nous, des circonstances de maladie nous ont obligé à choisir le salon. (De retour d'une hospitalisation, Yalla ne voulait plus cohabiter).

L'inconvénient est qu'il faut maintenir une propreté irréprochable.

 

 

 

 

 IMGP2510.JPG

 

 

 

  

 

 

 



27/04/2009
22 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 56 autres membres