les lapins libres

les lapins libres

Anecdotes de novembre 2015 :

 Samedi 18 novembre

 

 

 

IMG_3577.JPG

 

 

 

 Ce matin à 7h15 : réveil comme on aime :  le loup est monté en premier sur notre lit suivi de près par notre Jo. Ils avaient très envie de légumes. Yoshi a rarement l'initiative des actes, il préfère de loin observer lorsqu'il s'agit d'opérations commandos de ce type. Il m'a donc étonnée. Depuis mars (date d'arrivée de Jo), il est bien plus entreprenant. Son goût retrouvé pour la vie n'y est pas étranger.

 

 

 

Vendredi 27 novembre

 

 

 

 

Chris a trouvé des panais géants sur le marché et Jo y a goûté.  Jamais je n'en avais vu de si gros ! Yoshi, lui, est plus intéressé par sa copine, en ce moment...

 

 

 

IMG_3571.JPG

 

 IMG_3572.JPG

 

 

Mardi 24 novembre :

 

 

 

 

 

Fatigue : Yoshi, en vieillissant, floppe de plus en plus, la tête en aspirateur.

 

 

 

Estomac : Jo comprend qu'elle n'a pas le droit de voler son copain. Elle nous regarde d'un air interrogateur, histoire que nous donnions le feu vert. On la trouve plus obéissante à mesure qu'on l'éduque, même si parfois, elle craque.

 

 

 

Condition physique : les danses sont moins systématiques ces temps-ci, on a eu plus de petits sauts uniques absolument adorables.

 

 

 

Boulot : Jo continue de traîner du foin, mais quel repos de n'avoir plus de poils !

 

 

 

Reste à : surveiller les crottous, toujours...

 

 

 

Penser à : recommander du foin chez Pasero. Yoshi ne veut que de celui-là.

 

 

 

Love : Au moins une fois par jour, Yoshi poursuit sa copine de ses ardeurs.

 

 

 

Sorties : le froid est piquant : l'ouverture sur le balcon a vécu ses dernières heures la semaine passée.

 

 

 

Divers : Les travaux ont commencé : à l'heure où j'écris : une énorme tranchée est creusée sous notre fenêtre. Avec le conducteur, on pourrait se faire coucou. Le godet passe à 50cm de mon carreau. L'énorme engin-piqueur fait trembler le sol... Ils sont sur du rocher et chez nous, le rocher, c'est du granit ! Je déménage les loups dans la chambre, à l'arrière de l'appartement, car Jo ne mange pas assez. Je vais rester à travailler auprès d'eux.

 

 

 

Courses : A Limoges cette semaine, juste avant le concert de Francis Cabrel. Le froid a permis une bonne conservation sur le parking du Zénith !

 

 

 

Envie : que ces soirées passées avec eux durent, durent...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dimanche 22 novembre :

 

 

 

En ce moment, Yoshi fait l'éducation de sa Jo : il lui a appris à déplacer la litière pour accéder à la poussière de foin derrière. Il faisait le travail jusqu'à vendredi. Et puis samedi matin : oh surprise : Joséphine fut découverte en plein travail. On les laisse faire, ça les amuse. Yoshi se fait traîner comme dans un bateau : c'est trop drôle !

 

 

IMG_3559.JPG

 

 

 

Mardi 17 novembre :

 

 

 

 

Fatigue : pas de fatigue repérée ! Jo a repris ses danses.

 

Estomac : une sorte de folie s'empare de Jo, difficilement maîtrisable à l'approche de la gamelle.

 

Condition physique : retrouvée. Les vaccins ont juste vexé, pas abattu...

 

Boulot : pas trop : les mues ont pris fin.

 

Reste à : garder tout ce petit monde en forme.

 

Penser à : rien de particulier cette semaine en ce qui concerne les loups.

 

Avis perso : Les vaccins sont oubliés, derrière nous, et sans stress grâce aux anciens, encore en vente.

 

Love : ils s'aiment toujours d'amour tendre, même si ils sont souvent séparés. Ils se retrouvent le soir pour des séances de bisous mutuels.

 

Sorties : des travaux très bruyants ont commencé dans notre rue (installation d'un réseau de chaleur) dans la ville. Ils vont arriver sous peu sous notre fenêtre. On va surveiller pour que Yoshi et Jo, surtout, ne soient pas trop angoissés. On a prévu de les enfermer dans notre chambre, à l'écart de la rue.

 

Divers : Pour l'instant, le double-vitrage joue son rôle, mais les travaux sont au bout de la rue.

 

Courses : cette semaine, on a trouvé de très gros bouquets de coriandre. Yoshi , curieusement, semble préférer les paquets vendus en grande surface (très chers et peu garnis).

 

Envie : de prendre Joséphine dans mes bras pour l'embrasser derrière ses oreilles...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vendredi 13 novembre :

 

 

 

Hier soir, Yoshi a fait 2 tentatives pour faire venir Jo comme d'habitude dans notre chambre. En vain...Il regardait la porte, l'attendait, allait manger un peu de foin et revenait à la porte...Toujours pas de Jo...Elle n'a pas mis une patte dans les lieux où nous passons d'ordinaire  toute la soirée ensemble. Vers 23h00, nous avons testé un peu de nourriture pour voir si tout allait bien. Je pensais à un petit malaise dû au vaccin. Aucun souci : elle s'est jetée sur le panais et le céleri. Nous avons eu droit à LA TRONCHE !

ça pèse 2,200kg mais ça a son petit caractère !

Ce matin, tout est rentré dans l'ordre : on les a retrouvés avec nous dans la chambre au réveil à 6h00.

Jo n'a montré aucun trait de caractère pendant longtemps. Nous apprécions qu'elle soit en mesure d'exprimer son ressenti à présent.

 

 

 

 Jeudi 12 novembre :

 

 

 

 

Rendez-vous véto pour les vaccins : tout va bien : palpation, dents, poids : Yoshi : 2, 250 kg,  Joséphine-Lily, 2,200 kg

Yoshi a beaucoup stressé dans la salle d'attente. Ils m'ont tous les deux énormément sollicité sur la table. J'en ai profité pour les câliner...Au retour, Jo a accepté son petit raisin sec, mais Yoshi l'a refusé : il était trop vexé. Il l'a accepté longtemps après avoir passé un moment seul dans la chambre, dans la pénombre.

 

 

 

 

IMG_3553.JPG

 

 

 

Voici une petite vidéo du site capvéto : vous y ferez connaissance avec  Maud Marcellin : la véto de Yoshi, avec Mathilde Lamagère (à la fin, celle de Jo), avec ma chère Ada et la petite Célia qui adore les lapins...

 

 

  http://www.capveto-gueret.fr/

 

 

 

 

company0.jpg

 

 

 

 

La clinique de Yoshi et de Jo

 

 

 

 

 

Mercredi 11 novembre :

 

 

 

 

Amour tendre aujourd'hui. J'en ai besoin. Le 11 novembre, c'était l'anniversaire de ma chère grand-mère, aujourd'hui disparue. Le 11 novembre 1918, elle a eu le plus beau cadeau de toute sa vie : mon grand-père allait revenir vivant de la guerre. Je sais que c'est eux qui nous ont envoyé Joséphine-Lily. Chaque 11 novembre, je pense toujours à eux et aux frères qu'ils ont perdu.

 

 

 

 

 

 

 

IMG_2074.JPG

 

 

 

 

IMG_3552.JPG


 

 

Mardi, c'est "état d'esprit...

 

 

 

 

 

 

 

 

Fatigue : Une énergie incroyable s'est emparée d'eux.

 

 

Estomac : Les repas sont avalés très rapidement, et Yoshi est parvenu à finir sa gamelle du matin d'un seul coup !

 

 

Condition physique : incroyable !

 

 

Boulot : je nettoie tous les jours le tapis de Jo pour éviter toute ingestion de poils. Je n'en trouve pas beaucoup, mais je tiens à le faire sérieusement.

 

 

Reste à : se rendre à la clinique jeudi pour les vaccins.

 

 

Penser à : noter les poids avant de partir pour les faire vérifier par la vétérinaire.

 

 

Avis perso : Comme d'habitude, Yoshi va stresser comme un gros malade, et je vais peiner à le « ranimer ».

 

 

 Love : ils s'aiment d'amour tendre.

 

 

Sorties : Jeudi, je vais les mettre tous les deux dans la même boîte.

 

 

Divers : On a vu des crottous trop petits et reliés, alors on a donné trois jours d'emeprid. Pourtant, aucune mue à l'horizon…

 

 

Courses : cette semaine, on grappille des légumes et des herbes à droite et à gauche.

 

 

Envie : que Joséphine danse encore et encore très très longtemps... On craint toujours de perdre ce qui est trop beau.

 

 

 

 IMG_3550.JPG

 

 

 

 

 

 

Bizarre...

 

 

En lisant les nouveaux articles de l'Association Marguerite, (je me réjouissais de ces nouveautés...) : surprise : je trouve des articles du magazine de 2013, signés de l'ancienne présidente !

L'indépendance annoncée au début  avec le site de "Marguerite" ne serait donc que toute relative ? J'ai été bien inspirée de me montrer méfiante...pour ceux et celles qui connaissent ce qui m'est arrivée avec cette association il y a tout juste 5 ans. Brr... Continuons de garder distance et raison. Dommage,  j'attendais mieux de cette indépendance, pour le bien des lapins...

 

 

 

 

 

Lundi 9 novembre :

 

 

 

Ce matin, en consultant mon compte "lulu" : ma maison d'auto-édition, j'ai eu la surprise de constater l'achat le 31 octobre de 10 exemplaires par Amazone. Je ne suis pas les ventes mois par mois, mais je touche tous les trois mois une somme qui varie de 30 à 90 dollars selon les trimestres. Le change en prend une partie, et le reste a été reversé à Ani-nounou depuis la parution du livre. Le prochain revenu ira au Bazar des Nacs. Il faudra que je pense aussi à Karine qui peine financièrement avec son Association : "Touche pas à mon Popotte" : soigner, entretenir les petits rescapés, améliorer l'habitat des refuges est très coûteux.

Ce modeste résultat me conforte dans l'idée qu'on peut améliorer l'existence des lapins en informant et en attirant la curiosité de leurs adoptants. Le titre montre bien que la liberté totale chez les lapins n'est même pas envisageable pour la plupart des gens, alors que c'est pour tout le monde, le meilleur mode de vie qui soit.

 

 

 

 

http://www.amazon.fr/Lapins-libert%C3%A9-totale-cest-possible/dp/1291759948/ref=sr_1_1?s=books&ie=UTF8&qid=1447060654&sr=1-1&keywords=lapins+en+libert%C3%A9+totalehttp://

 

51-OHVRWT-L._AA160_.jpg

 

 

 

Pour l'instant, les critiques sur Amazone sont favorables : le livre est bien noté. Ce qui m'intéresse bien davantage ce serait de savoir si après lecture, le lapin est définitivement en liberté. Mais là, c'est plus compliqué...

 

 

 

En voici un qui ne sait pas la chance qu'il a :

 

 

 

 

IMG_3550.JPG

 

 

 

 

Samedi 7 novembre :

 

 

IMG_3545.JPG

 

 

 

 

Se promener avec du foin sur la tête n'a jamais gêné notre fils.

Le rendez-vous pour les vaccins est pris : jeudi 12 novembre : Joséphine va revoir celle qui lui a sauvé la vie : un moment qui sera émouvant pour moi. Elle a été sensible à mes remerciements et aux dernières nouvelles de Jo décrite comme une petite bombe. Le poil n'a toujours pas repoussé sur son ventre, deux mois après.

Aucun des deux ne recevra le nobivac. J'y ai renoncé même pour Jo.

 

 

 

 

 Jeudi 5 novembre :

 

 

 

Joséphine nous fait totalement craquer. Tous les soirs, elle monte sur notre lit, une bonne quinzaine de fois. Dès qu'on approche notre main de sa tête, elle fait un bond de cabri, et redescend comme un éclair. C'est devenu un jeu. Son but est d'essayer de nous attendrir pour qu'on lui donne à finir la gamelle de Yoshi.

Hier soir, son saut était si joli qu'on lui a mis les restes de verdure du petit père sous le nez. Impossible de résister à une démonstration aussi artistique.

Sa joie est communicative.

 

 

 

 

 

 

 

 Mardi 3 novembre :

 

 

Au revoir Sacha....

 

C'est cette image de Sacha que je veux conserver dans mon coeur. Je pense très fort à Brigitte qui l'a accueillie chez elle pour lui offrir une belle vie et beaucoup d'amour. Sacha faisait partie de l'Arche du Bazar des nacs. J'ai pensé immédiatement à elle lorsque nous avons perdu Yalla, mais elle était malade du coeur, et un long voyage, un changement de maison : Sacha n'aurait pas compris...

On parrainait Sacha depuis Août 2013

Merci Brigitte pour tout ce que tu as fait pour elle, pour cette belle vie que tu lui as donnée. Je la reverrai toujours dans les hautes herbes de ton jardin où elle a été si heureuse...

 

 

 

sacha septembre.jpg

 

 

 

Le mardi, c'est état d'esprit...

 

 

 

 

Fatigue : Jo a cessé de danser. En ce moment, on goûte aux vertus du flop...

 

 

Estomac : La poussière de foin, à chaque fin de paquet, marque une vraie fête qu'on peut apparenter à une orgie romaine.

 

 

Condition physique : grande, surtout lorsque maman fait le ménage…

 

 

Boulot : marquer du menton tout ce que maman a touché pendant le ménage.

 

 

Penser à : aux vaccins de Yoshi. On a 1 mois de retard.

 

 

Reste à : prévenir la clinique (qui n'a plus que le nobivac), pour qu'elle s'approvisionne.

 

 

Avis perso : il va falloir qu'on surveille le poids de Jo. Pour son vaccin, on va opter pour le même que Yoshi, comme on paye un lot de 10 !

 

 

Love : ils ont repris un peu d'indépendance dans leur relation, même si de temps à autre, on assiste à des séances d'amour fou.

 

 

Sorties : J'ai nettoyé mon balcon avant l'hiver, taillé mes rosiers, désherbé, les fenêtres ont été beaucoup ouvertes : été indien oblige, mais on n'a tenté personne...

 

 

Divers : les bouts de pomme ou de poire ont toujours la cotte le soir devant la télé.

 

 

Courses : cette semaine, on a ramené de Grand-Frais 5 gros bouquets de coriandre, et on a acheté une grosse boîte en plastique pour les conserver.

 

 

 Envie : que Jo soit moins peureuse : on a eu droit à une crise de panique samedi. Elle est restée toute la journée dans sa cabane.

 

 

 

 

 

 

 

 

Lundi 2 novembre :

 

 

 

Aujourd'hui, jour des morts, j'ai reçu de l'inspiration et j'ai (enfin) pensé à faire un petit sanctuaire à ma Yalla. Je suis contente, car il est évolutif : je peux changer à souhait les éléments qui le composent (bougies, photos...). Impossible de sortir les cendres, par contre. J'ai trop peur de les faire tomber et de les perdre.

Lorsque j'ai porté le petit cadre, je me suis dit qu'il m'avait fallu tout ce temps (8 mois), pour lui rendre sans chagrin, ce petit hommage que je lui devais.

 

 

 

 

IMG_3539.JPG

 

 

 

 

 

Dimanche 1er novembre :

 

 

 

 

Non, on ne vit pas dans un clapier lorsqu'on a des lapins en liberté chez soi ! Avoir des animaux est un choix de vie. On sait tous qu'avoir un chien, un chat, un lapin, des enfants en bas-âge, parfois même des ados, nécessite de faire le ménage plus souvent. On ne vit pas à deux dans du coton...

Je suis à même de traiter un sujet comme celui-ci, car il s'avère que je suis assez maniaque du ménage. J'aime que tout soit bien aligné, bien propre. Je ramasse le moindre brin de foin qui traîne.

Trois fois par jour j'inspecte le coin de la litière. Au début, Jo m'a agacée avec son transport de branches,  j'avoue qu'aujourd'hui, ça me fait rire : je ramasse, et puis je n'en fais pas tout un plat.

En plus, le foin, ce n'est pas sale.

Si des gens ne veulent pas venir chez moi parce qu'ils croient que c'est sale, je m'en fiche complètement puisque je sais que c'est propre. L'opinion des autres m'importe peu pourvu qu'on soit heureux avec nos animaux.

Ce que j'aime plus que tout ; c'est "penser" ma déco en fonction d'eux : on arrive parfaitement avec de l'imagination à allier un environnement qui leur soit adapté avec de l'esthétisme. L'important est d'exprimer ses goûts dans la mesure où on ne met pas en danger ses affaires : risques de grignotage par exemple...

Ils jouent avec les rideaux ? Est-ce que des petits trous en bas de mon rideau vont m'empêcher de dormir ? Aucunement et je parie bien que peu de mes visiteurs les ont remarqués !

Mes livres sont en hauteur, mes plantes aussi, mes lapins sont propres : que demanderais-je de mieux ?

 

 

 

 

 

IMGP2481.JPG

 

IMG_2785.JPG



13/11/2015
2 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 56 autres membres